Aller au contenu

Migration

Prenez votre envol avec Migration !

Synopsis de Migration

Mack adore vivre dans son étang, avec sa femme et ses deux enfants. Tandis que ces derniers ont envie d’aventure, de voir du pays. Alors il prend sur lui et leur propose de migrer vers le sud. Mais les emmène-t-il dans la bonne direction ?

Migration (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Migration

Migration est comme je l’espérais. À savoir très fun, très beau et surtout bien écrit. Il véhicule de bonnes émotions, à travers des situations et des relations entre les personnages touchantes. Un super passage à la 3D pour le réalisateur du Grand Méchant Renard.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Migration

Tout comme Wish (qui est bien en-dessous à comparer), j’ai pu voir un long extrait de Migration lors du Festival d’Annecy 2023. Déjà à ce moment-là, il semblait s’axer plutôt vers l’émotion et l’aventure. On s’éloigne donc du style des Moi, Moche et Méchant ou Les Minions.

D’ailleurs, j’ai pu voir Mooned, précédent la séance. Il s’agit d’un court-métrage de 7 min, où l’on suit les aventures de Vector, qui essaye de quitter la Lune. C’est clairement une pastille de sucre de quelques minutes. Il propose du vrai Tex Avery, ce qui le rend très drôle, efficace et fluide.

Tandis que Migration est ce que j’espérais. En effet, on est sur de l’aventure pure, avec beaucoup de bonnes petites trouvailles. Que ce soit dans des blagues ou dans l’antromorphisme. D’autant que le character design est très fun, tout autant que l’animation. De plus, les personnages sont tous très attachants.

Concernant la famille canard, chacun a son rôle et s’en tient, sans lourdeur. Notamment la fillette Gwen (Pia Giminez Bonfils), je trouve trop choupi. Je craignais que son comportement de surexcitée empiète sur le film. Sa relation avec son frère Dax (Simon Faliu, vu notamment dans Le Nouveau Jouet) est plutôt saine et attendrissante De même, l’oncle Dan (Patrick Raynal) est très drôle, malgré un début classique.

Au niveau du casting français de Migration, on est top. À commencer par Pio Marmai (Santa et Cie, Les 3 Mousquetaires), dont le père peureux et ultra protecteur, lui va comme un gant. Quant à Laure Calamy (Bonne Conduite), elle joue bien, mais je ne m’attendais pas à ce timbre de voix pour la maman.

En fait, on s’amuse parce que l’écriture est soignée, chaque élément sert à un moment ou à un autre. Même si on a l’impression que le scénario des moments pour rien. Inévitablement, on peut trouver des similitudes entre ce film et Le Monde de Némo, notamment dans ses thématiques. Néanmoins, il aborde les sujets différemment et l’émotion fait son effet ici aussi. Surtout dans des petits moments de complicité entre certains personnages.

Migration ne se range pas pour autant au niveau émotionnel des Tous En Scène. En revanche, c’est agréable qu’Illumination Entertainment (le studio derrière Super Mario Bros Le Film) continue de varier les plaisirs en terme de style et d’ambiance. Le réalisateur Benjamin Renner (Le Grand Méchant Renard) a réussi son passage à la 3D. Pour le coup, j’étais même triste de quitter précipitamment le générique de fin, car je devais enchaîner avec Le Grand Magasin

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

956-Migration

Titre ? Migration

Réalisation de ? ,

Scénario de ? ,

Genre ?

Durée ? 82 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 06/12/2023

Vu le ? 09/12/2023

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire