Aller au contenu

Wish, Asha et la Bonne Étoile

Wish est le nouveau Disney qui fête les 100 ans de l’entreprise, sous-titré en France Asha et la Bonne Étoile. Est-ce que son nom, ressemblant à un magasin en ligne low cost va lui porter préjudice ?

Synopsis de Wish, Asha et la Bonne Étoile

Sur l’île de Rosas, les habitants peuvent faire des vœux, que leur Roi Magnifico peut exauce ensuite, lors d’une cérémonie. Parmi eux, Asha postule pour devenir son apprentie. Mais lors de son entretien , elle va découvrir la face cachée de Magnifico. Il se peut que les vœux courent un grand danger…

Wish, Asha et la Bonne Étoile (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Wish, Asha et la Bonne Étoile

Wish est plutôt sympa, notamment avec son héroïne attachante, tout comme la petite étoile et le méchant charismatique. De plus, les subtiles easter eggs en référence aux anciens Disney sont nombreux. Néanmoins, je m’attendais à un film beaucoup plus marquant pour célébrer les 100 ans de Disney. En effet, la direction artistique ne rend pas très bien, la réalisation est fade et l’univers est assez oubliable. On passe un bon moment, mais parce que cela suit un schéma très classique, malgré des quelques trouvailles originales.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Wish, Asha et la Bonne Étoile

Tout d’abord, ma séance de Wish a mal débuté. Elle a commencé en retard, bien que sans les pubs. Mais le film a démarré sans son et les lumières étaient toujours allumées. Heureusement, des personnes ont vite prévenu le staff et la projo a pu recommencer sur de meilleures bases.

Au niveau du long-métrage, je l’ai trouvé plutôt sympa, bien que j’ai mis un peu de temps à ce que ça arrive. En effet, je m’attendais à un film plus marquant pour l’hommage aux 100 ans. J’y suis allé surtout pour les Easter Eggs, qui font référence aux classiques. Et je suis satisfait, car j’en ai décelé pas mal, et pour la plupart ils apparaissent de façon subtiles. On nous l’avez d’ailleurs teasé au Festival d’Annecy 2023, où j’ai pu voir quasiment 20 minutes du film, non finalisées. C’était amusant de revoir les passages en version finale.

Et pour le coup, la direction artistique est… bof. J’entends par là que, certes, les décors en aquarelle sont jolis, en revanche on n’en profite pas assez. Ensuite, l’effet cellshading des personnages ne fonctionne pas, car il manque de détail. Pour tout vous dire, le rendu donne l’impression d’être entre une série de bonne qualité et un film d’étudiant… Aussi, peut être qu’il s’agit d’un hommage aux vieux Disney, mais la réalisation paraît plate.

En effet, Asha et la Bonne Étoile comporte beaucoup de plans fixes, qui font très théâtraux. Ça manque de dynamisme. De même certaines compositions semblent vide, ça manque de richesse dans les plans.

D’autant que l’histoire ne révolutionne rien, tout en étant efficace. On reste globalement sur un schéma classique bien fait. Retour au contes de fée mais retour du manichéisme d’ailleurs, alors que je remarquais des intrigues aux problématiques liées aux relations familiale ces temps ci (Alerte Rouge ou Ruby l’Ado Kraken).

En revanche, ça manque de double lecture. On sent que le film s’axe principalement pour les enfants. D’ailleurs comme les premiers avis que j’ai pu voir passer présentaient la fois du bon et du pas bon, j’ai pris aucun risque. Je suis donc allé le voir en VO. Car pour Encanto, ça a grandement amélioré mon avis par rapport à la VF. Et pour le coup, les chansons sont plutôt entraînantes.

Ainsi, je suis très content d’entendre Ariana DeBose, découverte dans West Side Story. Elle est digne d’une princesse Disney modernisée et attachante. J’aime bien Asha, ainsi que ses cheveux bien stylés (même s’ils défient la physique par moment).

De même, Chris Pine (Don’t Worry Darling, The Finest Hours) s’en sort très bien en antagoniste. Le perso de Magnifico lui ressemble physiquement d’ailleurs. Dommage que ses motivations soient pas très originales, alors qu’il a beaucoup de charisme.

Concernant les autres personnages, l’étoile magique est très mimi et rigolote. Quant à la chèvre, elle ne semble servir à rien pour l’intrigue. Elle n’est qu’un support pour vendre des peluches et faire des blagues sur le contraste avec sa voix.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Wish Asha et la Bonne Étoile Poster

Titre ? Wish, Asha et la bonne étoile (Wish)

Réalisation de ? ,

Scénario de ? ,

Durée ? 102 min

Nationalité ?

Sorti le ? 29/11/2023

Vu le ? 02/12/2023

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire