X

Sorti déjà depuis quelques mois aux États-Unis, X débarque enfin France. Et laisse déjà entendre l’arrivée d’autres films dans le même univers !

Synopsis de X

1979. Pour les besoins d’un film porno, une petite équipe de tournage loue une maison à la campagne. Les propriétaires, un couple de vieux assez conservateurs, n’apprécient guère la venue de ces jeunes gens. Ils en deviennent même de plus en plus flippants…

La bande-annonce de X

Mon avis détaillé sur X

Sans grande subtilité, X est avant tout un film sur la jeunesse. L’écriture inventive véhicule pertinemment le propos de l’intrigue. De plus, elle laisse peu d’éléments au hasard, même les scènes de sexes. Tout se connecte, à travers certaines symboliques. Loin d’égaler les délires religieux et métaphysiques de Men, ici on retrouve régulièrement de nombreux parallèles concrets, des entrecroisements entre les sous-intrigues.

Par exemple, côté casting, le double rôle de Mia Goth est très intéressant, voire glauque. Concernant le reste, j’ai réalisé que lors de la rédaction de cet article que Kid Cudi interprétait Jackson (avec beaucoup d’entrain). De même, je savais que Jenna Ortega (qui joue Lorraine ici) se mettait dans la peau de Mercredi pour la série éponyme de Tim Burton. Mais en fait, je l’avais déjà vue récemment dans le cinquième Scream.

En plus de la partie symbolique, X propose quelques moments amusants, qui ajoutent au film d’horreur une touche de légèreté. Cela contraste bien avec les morts très graphiques (je ne spoile rien, c’est un slasher). Rappelant ainsi le style de la maison, comme on a pu voir avec Midsommar.

Pour le coup, bien que les jumpscares soient pertinentes, j’ai quelques réserves sur d’autres passages prévisibles ou qui empruntent un peu trop de références.

Aussi, malgré la pertinence scénaristique des propriétaires, je trouve un peu facile de faire peur avec des vieux. Un éclairage faible, leur faire frôler l’uncanny valley et le tour est joué. Heureusement que cela sert le propos.

En tout cas, je trouve la réalisation de Ti West soignée. Elle offre un aspect fin des années 70 à l’image qui fonctionne bien. Je suis ainsi curieux de visionner plus tard la préquelle, Pearl. D’ailleurs, sa bande annonce devait servir de scène post crédit. Mais finalement, cela ne devait être dispo qu’aux US puisqu’on n’a rien eu à la fin de la séance.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Ou via le(s) lien(s) affilié(s) Amazon ci-dessous. Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

Bluray du film X : https://amzn.to/3GpFo06

DVD du film X : https://amzn.to/3XefPVx

Résumé de mon avis sur X

Je ne m’attendais à rien en particulier, néanmoins la bande annonce, le pitch et le label A24 m’ont attiré. Et je n’ai pas été déçu. X propose non seulement un film d’horreur efficace mais également un véritable message sur la jeunesse. Malgré le point de départ insolite, à savoir le tournage de scènes pour adultes, la narration arrive à relier beaucoup d’éléments entre eux. Tout en reprenant les codes des slashers, cela rend le projet pour le moins original, malgré des refs un peu trop voyantes. Vivement de voir ce que la préquelle va donner.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

X Poster

Titre ? X

Réalisation de ?

Scénario de ?

Genre ?

Durée ? 105 min

Techno ?

Nationalité ?

Sorti le ? 02/11/2022

Vu le ? 15/11/2022

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de vous balader avec un fusil, d’enquêter en slip et de stalker des jeunes gens, venez donc louer cette maison de campagne !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.