Scream

J’aurai jamais pensé voir un Scream et encore moins au cinéma !

Déjà, ça parle de quoi Scream ?

Dans la petite ville de Woodsboro, le tueur au masque de Ghostface revient pour régler ses comptes avec le passé…

Alors, que vaut Scream ?

Bien que la saga soit plus ou moins de ma génération, je n’ai vu aucun Scream. Ma seule expérience se résume à Scary Movie et vaguement le 1 dans un restaurant en Thaïlande.

Et j’avoue que ça m’a gêné. En effet, ce nouvel opus se base sur une ambiance méta XXL. Là où ça ne concernait que le début dans Matrix 4, ici on en bouffe jusqu’à la fin. Un regard à la fois amusé et critique sur sa propre franchise (qui déjà à l’époque se basait sur les films d’horreur d’avant). Contrairement à Jurassic World qui passait le flambeau subtilement, Scream se base sur beaucoup d’éléments de la franchise, donc j’ai ressenti le manque d’info. Notamment en ressortant une partie du casting original. D’ailleurs, attention, ça spoile le 1er volet de 1996. Même si cela ne m’a pas empêché d’apprécier cette très bonne idée, je trouve qu’elle ne va pas jusqu’au bout. Le film passe son temps à déconstruire son mythe, tout en gardant quand même des clichés, ce qui casse le délire.

Néanmoins, j’ai beaucoup aimé le côté Among Us (le jeu multijoueur populaire qui consiste à tuer un équipage sans se faire repérer). Autrement dit, qu’on comprend assez vite que tout le monde se suspecte. Il faut ainsi chercher qui pourrait être l’imposteur. Par la suite, quand des personnages meurent, on ressert l’étau sur les survivants. C’est plutôt jouissif ce côté enquête. Je comprends tout à fait le partenariat qu’ils ont organisé à l’occasion.

De même, l’aspect slasheur de ce Scream est satisfaisant. Il ne faut vraiment pas être mal à l’aise avec l’hémoglobine. D’autant que la tension joue clairement avec le spectateur. En plus, elle gère intelligemment les jumpscares.

Je relève un petit bémol sur Ghostface qui, à cause de sa popularité, parait parfois un peu grand guignol. Il réussit à faire plus rire que peur par moment.

Donc, que dire de Scream du coup ?

Un slasheur original ultra méta, mais qui fonctionne surtout avec les connaissances de la franchise Scream. Mais même si je salue l’idée et l’ambiance qui tiennent la route, j’ai été déçu qu’ils n’aillent pas jusqu’au bout. Dans certains passages, la déconstruction des codes se décrédibilise avec les aberrations scénaristiques qui suivent. L’originalité se retrouve donc incomplète.

Si vous avez envie...

… de jouer à Among Us, de nombreux coups de couteaux et de références en pagaille, remettez donc votre masque de Ghostface !
Scream Poster

C'est ? Scream

Genre ? ,

Durée ? 115 min

Nationalité ?

Sorti le ? 12/01/2022

Vu le ? 21/01/2022

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email