Nightmare Alley

Après L’Imax pourquoi ne pas reprendre aussi le Dolby Cinéma, avec Nightmare Alley ?

Déjà, ça parle de quoi Nightmare Alley ?

Un homme au sombre passé débarque dans un cirque itinérant. Il compte bien s’intégrer au mieux et devenir lui-même un artiste de spectacle…

Alors, que vaut Nightmare Alley ?

Je n’ai pas fait attention à la durée de Nightmare Alley, mais il s’avère que j’ai bien accusé les 2h30 de film. En rédigeant cette review, j’ai découvert qu’il s’agissait en fait d’un roman de 1946 et déjà adapté au cinéma en 1947.

J’ai trouvé cette version particulièrement longue. Pour être honnête avec vous, je m’attendais à une enquête policière dans les années 50. Alors qu’on suit juste les aventures d’un homme plein d’ambitions. Cependant, la réalisation n’est pas suffisamment contemplative pour justifier cette lenteur et ce manque d’enjeux. Par exemple, A Ghost Story ( d’ailleurs, on y retrouve Rooney Mara) arrive bien mieux à me captiver alors qu’il ne s’y passe pourtant pas grand-chose.

Je n’arrivais pas saisir ce qu’il se passait concrètement. On trouve des objectifs scénaristiques, mais à très courte terme. Donc sur la durée, je ne voyais pas trop ce que voulait me raconter le film. De plus, on pose parfois des éléments qu’on ne revoit plus.

À la rigueur, Nightmare Alley se réveille sur la fin, pour quelque chose d’assez classique. Aussi, les lumières et certaines compositions m’ont chatoyé les yeux, assurées par la qualité Dolby. Bon, de là à les rendre mémorables, il ne faut pas pousser non plus. Heureusement, j’ai bien aimé l’ambiance cirque itinérant de freakshow. De même, les placements subtils de temporalité m’ont plu.

En fait, avec du recul, l’histoire tient la route. Néanmoins, le temps mis pour la narrer me paraît trop long, pour un personnage qui ne m’a pas spécialement intéressé. J’étais déjà plus scotché par le rôle de Willem Dafoe ou de la voyante jouée par Toni Collette.

Donc, que dire de Nightmare Alley du coup ?

Nightmare Alley m’a simplement ennuyé car je n’arrivais pas à cerner ce que voulait raconter le film. J’ai vite décroché car on suit lentement un personnage qui ne m’a pas intéressé. Certes la fin justifie son parcours narratif, mais hormis l’ambiance freakshow itinérant immersive, cette histoire de mentalisme ne m’a pas emballé. Je souligne la qualité globale loin d’être mauvaise, mais question de goût, j’ai bien plus préféré La Forme de l’Eau.

Si vous avez envie...

… de freakshow, de mentalisme et d’une séance de psy, plongez au cœur du spectacle.
Nightmare Alley Poster.

C'est ? Nightmare Alley

Genre ?

Durée ? 151 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 19/01/2022

Vu le ? 22/01/2022

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Ces films pourraient vous intéresser :

Prolongez le film !

Si vous souhaitez acheter les supports physiques du film pour le voir ou le revoir, ou vous procurer tout objet dérivé pour prolonger l’aventure, cliquez sur le(s) lien(s) affilié(s) Amazon à droite.

Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

Si vous ne voyez pas d’image, merci de désactivez votre bloqueur de pub.