Under The Silver Lake

Déjà, ça parle de quoi Under The Silver Lake ?

Un jeune homme rencontre une voisine, passe la soirée avec. Le lendemain, en allant la revoir, il découvre que l’appartement est complètement vide. Il va alors enquêter dans Los Angeles pour savoir ce qui lui est arrivée.

Alors, que vaut Under The Silver Lake ?

Ce film a été exceptionnellement diffusé en avant-première, en présence du réalisateur aux trois prénoms David Robert Mitchell (qui a notamment réalisé It Follows) L’interprète incroyable était d’une efficacité sans précédent.

image

Beaucoup d’informations, c’est très dense, peut-être pour rien, peut-être pour une ou plusieurs raisons. Un montage inégal avec des intentions de réalisation qui semblent aléatoires. C’est compliqué, énormément de pistes, de références, faut s’accrocher… Ou pas ! En effet, se laisser porter, ne pas avoir envie de résoudre le problème est aussi une façon de lire le film.

C’est assez perturbant, le héros est spécial, ses actions ne sont pas toujours nécessaires.

Tout de même de bons passages, notamment une scène que j’ai beaucoup aimée. De nombreuses interprétations pourront être émises. Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ou pas. J’ai aimé à la rigueur la volonté de perdre le spectateur et de se mettre à la place du protagoniste.

Se laisser embarquer et compter le nombre de références à la pop-culture est la meilleure solution pour regarder Under The Silver Lake, même si pour le regarder, il  faut aimer s’intéresser au cinéma hors des sentiers battus.

C'est ? Under the Silverlake

Durée ? 136 min

Nationalité ?

Sorti le ? 08/08/2018

Vu le ? 04/07/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Ces films pourraient vous intéresser :