Men

L’affiche de Men m’a tout de suite happé, à cause de sa vanité (l’art de cacher des crânes dans les images) Et comme il s’agit d’une production A24, j’étais encore plus curieux.

Synopsis de Men

Pour encaisser le suicide de son mari, Harper a loué une belle et grande maison de campagne. Mais après une balade en forêt, elle se sent suivie…

Mon avis détaillé sur Men

J’aime beaucoup l’ambiance de Men, qui correspond exactement à ce que suis venu chercher. Elle me rappelle un peu Midsommar, avec à la fois du drame qui propose des personnages traumatisés, associé à une pincée de mystère bien flippant.

L’œuvre se veut complètement contemplative. En effet, le réalisateur d’Ex-Machina soigne vraiment chaque plan, avec un étalonnage impeccable. Après, on peut ne pas capter toute la symbolique, très présente dans le film. J’ai d’ailleurs abandonné à la fin, car cette dernière part un peu trop loin pour moi…

Néanmoins, Men forme un duo fascinant entre Harper et Geoffrey. Jessie Buckley propose une héroïne heurtée qui essaye d’aller de l’avant me rappelle Beth (Rebecca Hall) dans La Proie d’une Ombre (j’y retrouve d’ailleurs des points communs dans l’histoire) J’apprécie ce genre de personnage féminin qui affronte les mystères autour d’elle, plutôt que les subir. Quant à Rory Kinnear, il y va vraiment crescendo, de façon impressionnante. Commençant par une touche d’humour, il s’enfonce de plus en plus dans la noirceur. Il se retrouve même dans des situations vraiment hardcores sur la fin.

Pour en revenir au sens du film, on capte rapidement l’allégorie des violences faites aux femmes. Il se veut ainsi très féministe et dénonce le patriarcat, ce qui le rend très contemporain et très intéressant.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Men

Men donne exactement ce que je recherchais. À savoir une œuvre très contemplative, à la réalisation très soignée. Cela ne l’empêche pas d’inclure par moment des symboliques un peu trop perchées pour moi. Heureusement, bien qu’on note l’absence de jumpscares, les phases mystérieuses sont bien stressantes. Les découvertes surprenantes s’intensifient peu à peu, pour déboucher sur un final pour le moins… original, qui pourra en dérouter plus d’un.e.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Men Poster

Titre ? Men

Réalisation de ?

Scénario de ?

Durée ? 100 min

Nationalité ?

Sorti le ? 08/06/2022

Vu le ? 10/06/2022

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de jouer avec votre écho, de voir des visages familiers et de poupée russes, louez donc cette maison gigantesque !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.