Violent Night

Dans Violent Night, on se rend compte que le père noël peut mettre des mandales.

Synopsis de Violent Night

Durant la nuit de la veille de Noël, des terroristes attaquent la riche famille des Lightstone. Au même moment, le Père Noël, alcoolique et désabusé, fait sa tournée habituelle. Ce que les méchants ne savaient pas, c’est que le barbu en habits rouges est prêt à en découdre…

La bande-annonce de Violent Night

Mon avis rapide sur Violent Night

Violent Night propose exactement ce qu’on est venu chercher : un Père Noël badass qui démolis des méchants. Le synopsis pourrait prêter à sourire et c’est le cas. Néanmoins, le film sait ce qu’il veut raconter et envoie des scènes d’action puissantes et efficace. Voir ces bastons saupoudrées de mythes de Noël nous satisfait pleinement. On ne s’ennuie pas et certains rebondissements peuvent même surprendre.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Violent Night

Violent Night est très divertissant et offre de nombreux moments de plaisir. Les scènes de combat sont particulièrement bien filmées et bien vénères. La réalisation de Tommy Wirkola (Seven Sisters) arrive à nous tenir en haleine tout du long.

Quant à l’intrigue, elle offre de bons setups / payoff, ainsi que des rebondissements sympathiques.

Les quelques facilités et incohérences dans l’histoire ne gâchent pas vraiment le plaisir de visionnage. Puisque Violent Night ne donne pas moins que ce que le spectateur est venu chercher, à la manière de Nobody.

De plus, la narration intègre ludiquement les mythes de Noël, tout comme les sous-intrigues familiales pas trop mal ficelées. Cela lui fait gérer beaucoup de personnages, donc on ne s’attarde pas non plus profondément sur chacun.

La star de Stranger Things, David Harbour (vu aussi dans Black Widow et dans le reboot ahurissant d’HellBoy) fait du très bon travail dans cette image renouvelée du Père Noël badass. On découvre en effet une origin story originale, avec une touche nordique à la The Northman.

Ou encore, John Leguizamo, toujours aussi marrant depuis le film Le Menu. Tandis qu’à l’inverse, on peut noter le jeu trop lisse par rapport aux autres d’Alexis Louder.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Violent Night Poster

Titre ? Violent Night

Réalisation de ?

Scénario de ? ,

Durée ? 112 min

Nationalité ?

Sorti le ? 30/11/2022

Vu le ? 13/12/2022

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de faire des pièges à la Home Alone, de manier le marteau comme jamais et de passer par la cheminée, croyez donc au Père Noël !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.