Black Adam

Le premier teaser de Black Adam lors du DC Fandom 2021 m’avait bien hypé. Les bandes annonces qui ont suivi, un peu moins. En tout cas, ça reste l’occasion d’aller à l’IMAX de la Villette. Et surtout d’un ultime repas au restaurant Memphis, qui ferme ses portes à la fin du mois…

Synopsis de Black Adam

Le groupe para-militaire Intergang contrôle Kahndaq, une ville chargée d’Histoire. Teth Adam, le Champion qui a libéré la cité 5000 ans auparavant, s’est réveillé et le voilà prêt à en découdre. Cependant, la Justice Society of America n’apprécie guère ses méthodes antihéroïques et compte bien le neutraliser…

La bande-annonce de Black Adam

Mon avis détaillé sur Black Adam

10 ans que Dwayne Johnson est associé au projet, donc il était temps qu’il voit le jour. Pour être franc, cela faisait un peu peur, au vu de l’état du DCEU et notamment du film Shazam!, que je n’avais pas spécialement apprécié.

Pourtant, Black Adam offre tout le divertissement possible pour un film de super-héros. En effet, il jongle habilement entre classicisme et touches de personnalité, sans se prendre la tête. Parfois on lève les yeux au ciel, parfois ça surprend. Par exemple, certaines transitions ou rebondissements scénaristiques m’ont impressionné.

On peut dire que le réalisateur Jaume Collet-Serra a déjà un pied dans le cinéma d’acion, notamment sur la série thriller avec Liam Neeson (dont The Passenger) J’avais aussi bien aimé The Shallows, en termes de tension pure. Mais au niveau du grand spectacle, il a déjà pu s’essayer avec Dwayne Johnson sur Jungle Cruise. Il réitère l’exploit ici.

En effet, on ne s’ennuie jamais, car ça bastonne très souvent, sans jamais lasser. D’ailleurs, j’ai trouvé les batailles plutôt épiques. Cependant, au niveau des VFX on a un peu de tout : parfois c’est beau, parfois c’est moche. Quant aux moments calmes, ils servent de respiration, sans pour autant casser le rythme.

Black Adam sert également d’introduction à une toute nouvelle équipe de super-héros, la Justice Society of America. Elle semble d’ailleurs s’inscrire dans l’univers cinématographique DC, puisqu’on y retrouve la cheffe des opérations Amanda Waller, jouée par Viola Davis. Qu’on a déjà vue dans Suicide Squad, The Suicide Squad et récemment dans la série Peacemaker.

Malheureusement, l’équipe débarque un peu de nulle part. On ne connait pas vraiment les liens que les membres ont entre eux. De plus, aux premiers abords, on peut y voir un mélange de beaucoup d’éléments déjà-vus du côté de Marvel. Par exemple, le repère à la X-Men, avec son vaisseau planqué sous les jardins. Ensuite, Hawkman, un homme noir aux ailes de faucon (ici incarné par Aldis Hodge), peut très vite faire référence à son équivalent futuriste chez la concurrence.

Le plus évident reste le Dr Fate, que Pierce Brosnan réussit plutôt bien, qui fera inévitablement penser à un autre Doctor maitrisant le réel. Néanmoins, il s’agit du personnage le plus intéressant de la bande.

Quant aux deux jeunes, on a d’un côté la Cyclone (Quitessa Swindell) plutôt sympa, dont les effets visuels de son pouvoir apportent une certaine fraicheur. Mais d’un autre côté, on a Smash Atom (Noah Centineo) qui, en plus d’être un mix entre Deadpool et Ant-Man, ne sert à rien dans le film.

J’en vient à présent à la star de ce dernier, notre très cher Dwayne Johnson. Je ne vais pas mentir, il incarne très bien Black Adam. Après, même s’il joue les badass, c’est compliqué de le voir en vrai méchant. De toutes façons, on le sentait dès les bandes annonces. Cela étant, son personnage paraît quand même assez invincible, donc c’est difficile de stresser pour sa peau. Et à l’inverse, quand on voit l’étendue de ses pouvoirs, dur de ne pas flirter avec l’incohérence parfois (dans le sens qu’il pourrait régler des problèmes plus vite)

En tout cas, je ne connaissais pas du tout la mythologie et je l’ai trouvé intéressante. Notamment la façon dont on raconte son origin story, à savoir par petits bouts. À voir par la suite comment il s’intégrera à l’univers DC et surtout à celui de Shazam (qui n’est jamais mentionné, alors que l’inverse s’est produit). Restez d’ailleurs bien jusqu’à la scène post-crédit (enfin, mid-crédit pour être exact, vu qu’elle se trouve juste le générique de fin), car elle annonce un avenir époustouflant.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Black Adam

J’ai passé un excellent moment devant Black Adam. Il ne révolutionne pas tout, mais apporte quand même quelques détails appréciables. Le film propose une nouvelle mythologie intéressante, bien que la Justice Society arrive de nulle part. L’aventure reste fun, très épique, bien rythmée. Le divertissement est à la hauteur du casting, tandis que les VFX oscillent entre originalité visuelle et manque de temps de production.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Black Adam Poster

Titre ? Black Adam

Réalisation de ?

Scénario de ? ,

Genre ?

Durée ? 125 min

Nationalité ?

Sorti le ? 19/10/2022

Vu le ? 22/10/2022

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de castagner à tout va, d’un Kahndaq Fried Chicken et d’une nouvelle équipe de super-héros (encore), libérez donc Teth Adam de son sommeil de 5000 ans !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.