The Passenger

Je n’aurai pas attendu bien longtemps pour attaquer les avant-premières ! Ce n’était pas au Grand Rex, mais tout de même aux Champs-Élysées.

Déjà, ça parle de quoi The Passenger ?

Michael, proche de la retraite, travaille depuis 10 ans dans les assurances. Il est du jour au lendemain renvoyé de son bureau pour manque de budget. Sur son trajet de train retour quotidien, il va alors faire la connaissance d’une certaine Joanna, qui va lui lancer un défi : retrouver quelqu’un avec un sac, pour 100 000 $. Il pourrait refuser, mais il préfère ressortir l’ancien flic qu’il était, lorsqu’il comprend que sa famille est en danger

Alors, que vaut The Passenger ?

Présentée par Studio Canal, l’avant-première était très rapide, puisqu’après quasiment 1 heure de retard, Liam Neeson nous a parlé un peu français, puis le temps de prendre 2-3 photos, il nous a évoqué le mauvais temps à Paris et nous a souhaité une bonne projection. Le réalisateur Jaume Collet-Serra n’a même pas ouvert la bouche… Du coup, passons au film !

À la hauteur de mes attentes. Le genre d’enquête en huis clos qui se laisse regarder, sans se prendre la tête. Des scènes sont impressionnantes, même si les effets numériques sont trop évidents. L’histoire a de bonnes péripéties, on a beau essayé de deviner des choses, on se fait avoir. On sait que des éléments nous sont montrés pour une bonne raison, mais on est quand même surpris quand on nous les ressort. La réalisation est soignée, le montage est très artistique pour l’intro. Pour le reste rien à redire, c’est ni trop coupé, ni trop lent, aucune perte de rythme (même pas de creux au milieu !) Certains cadrages sont même ingénieux par moment, tout comme certaines scènes d’action. Des chorégraphies de combat intéressantes et même quelques blagues réussies !

Donc, que dire de The Passenger du coup ?

Un film qui aime bien nous désorienter, nous faire croire que c’est fini mais qu’en fait les ennuis reprennent de plus belle. Une teneur en suspens aussi bien que les autres films du genre (Non-Stop ou Instinct de Survie par exemple, du même réalisateur)

Si vous avez envie...

… de visiter la banlieue de New York, de parler à pleins d’inconnus et de ne pas arranger votre phobie du train si c’est le cas, découvrez qui est le passager mystère…

C'est ? The Passenger (The Commuter)

Genre ?

Durée ? 104 min

Sorti le ? 24/01/2018

Vu le ? 16/01/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email