Ant-Man et la Guêpe

Le premier volet m’avait agréablement surpris, donc j’étais curieux de voir la suite, qui avait l’air de pousser un peu plus loin les spécialités des personnages.

Déjà, ça parle de quoi Ant-Man et la Guêpe ?

Juste après Captain America : Civil War, Scott Lang alias Ant-Man est contraint de ne pas quitter son logement. Il en profite alors pour s’occuper de sa fille Cassie et de prendre ses responsabilités de père. De leur côté, le Dr Hank Pym et sa fille Hope Van Dyne font des recherches sur le monde quantique, afin de retrouver Janet Van Dyne. Mais leurs travaux peinent à avancer avec l’arrivée d’un ennemi pouvant traverser les murs

Alors, que vaut Ant-Man et la Guêpe ?

Ce n’est pas mauvais, mais qu’est-ce que ça rame… Où est passé la fraîcheur du premier volet ? J’ai senti qu’il s’agissait d’un énorme remplissage. J’attendais avec joie ce film car il allait aborder un sujet important pour Avengers 4, à savoir le monde quantique. Il est l’élément principal, sans qu’on en sache suffisamment plus. En plus, le montage ne permettait pas de profiter pleinement de l’Imax 3D.

Les scènes qui jouent avec l’échelle avaient l’air super cool dans les bandes-annonce, mais il n’y en a pas plus dans le film… On a déjà quasiment tout vu, mais elles restent néanmoins stylées.

Il n’y a pas vraiment de méchant dans l’histoire. Le Fantôme, joué par Hannah John-Kamen (Ready Player One, Tomb Raider) avait un bon potentiel, notamment avec ses effets visuels. Lui et un autre personnage sont finalement assez creux, mal écrits, se réduisant à ne servir que d’obstacles à l’accomplissement de la mission du Dr Pym (histoire que le film ne se finisse pas trop vite) Sans parler des problèmes physiques et logiques qui sont effacés par la magie du cinéma.

J’ai ris à plusieurs gags quand même, surtout quand Michael Peña en est la source. De plus, je suis très agréablement surpris de la liaison avec Infinity War.

Donc, que dire de Ant-Man et la Guêpe du coup ?

Suite décevante car elle perd des atouts du volet précédent. Je pensais avoir plus d’indices pour le prochain Avengers, pour au final n’avoir qu’un film « excuse », qui retrace le parcours d’un des héros absents dans Infinity War, en remplissant comme il peut. Même l’Imax 3D n’était pas utilisé à son maximum. Heureusement, c’est assez drôle et le lien pour la suite entraîne beaucoup de réflexion.

Si vous avez envie...

… de devenir maître des tailles, de sérum de vérité et de tours de magie, partez à la recherche du monde quantique.

C'est ? Ant-Man et la Guêpe (Ant-Man and the Wasp)

Durée ? 118 min

Nationalité ?

Sorti le ? 18/07/2018

Vu le ? 21/07/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email