The Suicide Squad

Après une première approche médiocre en 2016, Warner Bros. reprend les rênes de The Suicide Squad et demande à James Gunn de proposer sa version. Réussite ou pas ?

Déjà, ça parle de quoi The Suicide Squad ?

Amanda Waller a monté une équipe de criminels, dont certains possèdent des super-pouvoirs. En échange d’une remise de peine si la mission réussit, elle envoie secrètement les super-vilains sur l’île de Corto-Maltese. Le Gouvernement sur place, transformé récemment en dictature, semble y cacher une arme surpuissante, répondant au nom du Projet Starfish…

Alors, que vaut The Suicide Squad ?

Je ne m’attendais à pas grand-chose, tout en espérant au moins qu’ils fassent mieux qu’en 2016. Et Warner Bros. a effectivement réussi son coup.

Drôle, souvent débile (enfin dans le sens fait pour), The Suicide Squad ne se prend pas au sérieux et ce, dès le début. La violence à outrance, qu’on peut aimer ou pas, m’a bien divertit. Le format IMAX a bien servi pour le coup. Visuellement, James Gunn propose de la mise en scène colorée, animée et graphique. Certes, ses scènes d’action avec de la musique rétro en fond deviennent redondantes, mais on va dire que c’est son style. De plus, les passages plus artistiques apparaissent ponctuellement, sans réel style commun. Ce qui les rendent un peu sorties de nulle part et gratuites par moment.

Néanmoins, en plus du fun (et contrairement à Aquaman qui était surtout divertissant) l’histoire de The Suicide Squad assure car il se passe toujours quelque chose. Dans ces plus de deux heures bien remplies, je me suis laissé surprendre par des rebondissements amusants. Même s’il ne se fait pas trop ressentir, l’antipatriotisme américain présent mérite qu’on le remarque.

Aussi, l’intrigue arrive à s’attarder sur quelques personnages, sans trop forcer. Chacun trouve sa place à l’écran, avec une mention spéciale pour King Shark. Doublé impeccablement par Sylvester Stallone, le requin idiot n’en fait jamais trop, ses interventions font ainsi toujours mouche. De même, ils se sont bien calmés sur la folie d’Harley Quinn par Margot Robbie. Qui d’ailleurs, prend en compte l’évolution de son personnage dans Birds Of Prey. Enfin, le duo John Cena (Peacemaker) / Idris Elba (Bloodsport) fonctionne bien, notamment avec leurs querelles intempestives.

Donc, que dire de The Suicide Squad du coup ?

The Suicide Squad, en plus de faire bien mieux qu’en 2016, arrive à tenir en haleine tout du long. Drôle, bien mis en scène et à l’histoire pleine de surprises, ce reboot/suite réalisé par James Gunn peut réconcilier le public avec l’univers DC au cinéma.

Si vous avez envie...

… d’un rat qui vous fait coucou, de penser à votre maman et de vous réveiller en slip, prenez part à cet escadron suicide !
The Suicide Squad James Gunn Poster

C'est ? The Suicide Squad

Durée ? 131 min

Nationalité ?

Sorti le ? 28/07/2021

Vu le ? 31/07/2021

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email