Fast and Furious 9

La saga Fast and Furious continue sa route avec un 9e volet épique. Il s’agit sans doute de ma saga pop-corn préférée !

Quoi ?

Alors que Dom et Letty commencent une vie bien rangée avec leur fils Brian, les autres membres de l’équipe ressurgissent pour une mission importante. Dom va devoir alors faire face à quelqu’un qu’il n’a pas revu depuis des années. A savoir Jacob, son frère, responsable de la mort de leur père 30 ans plus tôt…

Alors ?

Pour apprécier Fast and Furious, il ne faut vraiment pas le prendre au sérieux et se laisser emporter par le fun. N’hésitez pas non plus à laisser tomber les notions de physique et de situations réalistes, pour se concentrer sur l’inventivité.

Ce nouvel épisode ne déroge pas à la règle, il associe avec brio l’avancée narrative des personnages avec des scènes d’action créatives. En plus, le film relie plusieurs épisodes entre eux, donc propose un univers tangible et riche en sous-intrigues. Malgré le lot conséquent de personnages, le scénario arrive à leur donner un temps équitable et pertinent à l’écran. Les relations entre chacun tiennent la route.

Fast And Furious 9 n’exclut pas non plus les défauts. Quelques fonds verts ou doublures numériques assez laids s’immiscent à l’écran. De même, j’ai beaucoup trop ressenti les intentions purement narratives sur certains passages, en dépit d’une logique crédible. Le plus gros défaut pour moi réside dans la méchante Cipher qui n’a aucune utilité. Déjà dans Fast and Furious 8, en le revoyant pour l’occasion, je la trouvais claquée et clichée au possible. Dommage qu’ils comptent en faire la grande et unique méchante de la saga, notamment dans les prochains volets. Un détail m’a dérangé aussi dans une référence à Star Wars beaucoup trop longue (même si la chute fonctionne en soi) Pour finir, la 3D de l’IMAX n’a pas servi à grand-chose.

Néanmoins globalement, j’ai passé un bon moment. Fast And Furious 9 donne ce qu’on est venu chercher. Le temps du tuning de rue semble s’éloigner de plus en plus, pour se concentrer sur de l’espionnage très grand public. Tout en continuant à garder quand même une bonne place réservée pour les véhicules en tout genre. Et en supprimant le fan-service beauf. Agréablement surpris aussi de la bonne qualité de la VF pour la 1ere séance non-IMAX.

Du coup ?

Fast and Furious 9 n’est pas mon épisode préféré mais il arrive à me donner ce que je suis venu chercher. Du fun, de la créativité et des bonnes vannes. Du divertissement très grand public qui ne lésine pas non plus sur ses personnages. Hormis une méchante vraiment pas terrible, les héros s’en sortent toujours grandis avec des sous-intrigues et interactions captivantes. L’univers de Fast and Furious s’enrichit sans se perdre. Tenir aussi longtemps sans que ça ne soit basé sur un livre, c’est un exploit.

Si vous avez envie...

… d’être invincible, de moteur de fusée et de Yoda, mettez votre ceinture pour ce nouvel épisode de la saga pop-corn culte !
Fast and Furious 9 Poster

C'est ? Fast and Furious 9 (Fast 9 : The Fast Saga)

Durée ? 143 min

Nationalité ?

Sorti le ? 14/07/2021

Vu le ? 17/07/2021 & 19/07/2021

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email