Star Wars Épisode IX : L’Ascension de Skywalker

Après avoir eu la conclusion des Avengers tels qu’on les connait, Disney propose la même année de clore une autre saga bien connue.

Quoi ?

La Résistance continue d’en découdre avec Le Premier Ordre, dirigé par le Leader Suprême Kylo Ren. Pendant que Rey est en formation Jedi avec la Générale Leia Organa, Poe, Finn, Chewbie et C3PO interceptent un message mystérieux d’un espion. Il semble indiquer le retour d’une menace bien plus terrible qu’ils ne le pensaient…

Alors ?

Afin d’être prêt pour cet ultime volet consacré à l’héritage Skywalker, j’ai revisionné tous les épisodes, de I à VIII (et même Rogue One). Pour ce mini marathon de révision, je me suis focalisé uniquement sur l’histoire, pour me remémorer comment on en est arrivé là. Je voulais aussi voir ce qu’il manquait tant aux nouveaux, ce que reprochaient les gens. Et franchement, j’ai réalisé que narrativement, Star Wars (à travers uniquement les épisodes canons) n’a jamais été si dingue que ça. Ok, à l’époque ça révolutionnait le cinéma, mélanger des genres n’avait jamais été aussi bien fait. Mais justement, une fois l’effet de surprise passé, beaucoup crachent sur les films suivants, soi-disant que ce n’est pas aussi bien, que c’était mieux avant. Je crois que les gens n’arrivent plus à prendre du recul sur les films attendus. Leur attente passant avant tout, forcément, ça ne peut pas plaire à tout le monde. Alors ce Star Wars 9, honnêtement, il ne fait pas forcément pire que les autres.

Vouloir rajouter des éléments à un mythe de plus de 40 ans, ça fera toujours débat. Cependant, le public ne sait plus vraiment ce qu’il veut. Le Réveil de la Force copiait tandis que Les Derniers Jedi innovait. Dans les deux cas, les spectateurs ont râlé.

Avoir revu tous les épisodes, j’ai pu ainsi descendre mon niveau d’attente de cet ultime volet. Ça a été une bonne expérience au final.

Il faut arrêter de sacraliser la trilogie originale, car j’ai l’impression qu’on ne l’aime que grâce au ressenti des souvenirs qu’elle procure. Lorsque j’ai pris ça en compte, j’ai passé un plutôt bon moment.

Bien sûr que cet épisode comporte des défauts. Un montage trop rapide, des utilisations douteuses d’éléments que l’on connait, des facilités de mise en scène… Néanmoins, à côté de ça, je ressens des efforts fournis pour remettre au goût du jour la licence. Des apports visuels qui impressionnent, des principes scénaristiques qui surprennent, des idées de réalisation qui plaisent et même, du fan-service adéquat qui m’a fait sourire. Sur la fin, il fait plaisir aux fans et boucle bien la saga.

Du coup ?

Les films Star Wars n’ont jamais été tout noir ou tout blanc pour moi. Ils possèdent tous du bon et du moins bon, que ça soit dans la prélogie, trilogie et postlogie. L’épisode IX n’échappe pas à la règle et contente autant qu’il ne déçoit. De toute façon, ils n’allaient pas se rattraper comme ça d’un coup, juste parce que c’est l’ultime volet. Quand on sait que cette nouvelle trilogie n’a jamais été écrite de façon cohérente, mais selon les envies de chaque réalisateur… c’est déjà gâché. Alors on réduit ses attentes pour être éventuellement surpris. Et on passe un meilleur moment.

Si vous avez envie...

… de voir danser toute une ville, de faire des ricochets dans l’espace et de visions en tout genre, clôturez donc cette saga Skywalker, une bonne fois pour toute !

C'est ? Star Wars Épisode IX : L’Ascension de Skywalker (Star Wars Episode IX : The Rise of Skywalker)

Genre ? , ,

Durée ? 142 min

Nationalité ?

Sorti le ? 18/12/2019

Vu le ? 19/12/2019

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email