Aller au contenu

Star Wars – Épisode VII : Le Réveil de la Force

10 ans après le dernier épisode III et se passant 30 ans après l’épisode VI, Star Wars revient au cinéma dans cet Épisode VII : Le Réveil de la Force.

Synopsis de Star Wars – Épisode VII : Le Réveil de la Force

Pour des raisons évidentes de spoilers, je ne parlerai pas du synopsis cette fois 😉 Je ne parlerai que des points qu’on peut voir dans la bande-annonce et si vous ne l’avez pas vue, passez votre chemin pour le moment. Pour les autres, c’est parti pour Le Réveil de la Force !

Star Wars – Épisode VII : Le Réveil de la Force (Bande-Annonce)

Mon avis détaillé sur Star Wars – Épisode VII : Le Réveil de la Force

Dans ce Star Wars Épisode VII, il y a du neuf comme de l’ancien, où tout se marie assez bien. On a d’un côté Leia Skywalker, Han Solo et Chewie, pour les vétérans. De l’autre Rey, Finn, Poe et BB8, pour les nouveaux. Pour le coup, Kylo Ren fait un peu des deux.

Ensuite, je suis content de revoir des X-Wings, des TIE-Fighters et le Faucon Millenium. Très peu de plans ne doivent pas contenir d’effets visuels. Néanmoins, ça représente mieux l’ampleur qu’on s’imaginait dans les anciens films. D’ailleurs, c’est la même impression que j’ai eu pour Mad Max : Fury Road. Autrement dit, grâce aux technologies de cinéma moderne, l’univers d’un film se retranscrit plus explicitement. Ainsi, on en prend plein la face.

Aussi, je trouve plaisant de retrouver des plans des différentes bandes annonces du Réveil de la Force, qui se contextualise enfin. On se retrouve parfois avec une scène-clé, parfois c’était du bluff. De plus, la révélation des différents liens entre les personnages se fait assez vite. Cela nous permet pour la suite de se concentrer sur l’histoire et la résolution du problème.

Quant aux musiques, elles reprennent à la fois des thèmes classiques, de façons réarrangées, mais aussi des nouveaux. Dans tous les cas, on les doit à l’éternel John Williams et ça fait plaisir. Au niveau des sound designs, j’ai adoré ceux du nouveau droïde BB8 !

Concernant les décors de Star Wars Épisode VII, on s’évade grandement. Superbement réalisés, ils respectent l’univers établi précédemment. Tous comme les personnages tertiaires et les figurants. Cela conserve la volonté de George Lucas. À savoir, de ne pas se contenter d’un film de SF, mais de créer une vie de société.

En fait, il n’y a pas de prise de risque dans Le Réveil de la Force. On sent clairement qu’il s’agit du premier d’une nouvelle saga. Il dégage les qualités et les défauts de la trilogie originale (celle  entre 77 et 83), ce qui nous perd difficilement.

Je ressens d’ailleurs la déception qu’on pu avoir les fans découvrant pour la première fois l’épisode I. Ce dernier, effectivement, a fait sans doute l’erreur de vouloir trop innover et de changer pas mal de règles. Ici, pas de problème, on garde le vrai esprit Star Wars, peut-être trop. Dans le sens qu’on peut avoir une redite d’Un Nouvel Espoir.

En tout ca, j’ai hâte de voir ce que donne la suite. Car bien qu’il s’agisse d’un super film d’aventure, cet épisode semble servir principalement comme une grosse introduction à la nouvelle génération.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Ou via le(s) lien(s) affilié(s) Amazon ci-dessous. Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

Bluray 4K Star Wars Épisode VII (autres formats disponibles) : https://amzn.to/3kAkfHP

Vous appréciez Jevaisciner.fr ?

Si vous souhaitez soutenir le site, vous pouvez faire un don libre (ponctuel ou récurrent) via PayPal.

Le paiement par carte bancaire est disponible si vous n’avez pas de compte.

Via le bouton ci-dessous ⬇

Merci infiniment !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Star Wars Épisode VII Poster

Titre ? Star Wars - Episode VII : Le Réveil de la Force (Star Wars - Episode VII : The Force Awakens)

Réalisation de ?

Genre ? , ,

Durée ? 138 min

Techno ?

Nationalité ?

Sorti le ? 16/12/2015

Vu le ? 18/12/2015

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… d’éviter d’être spoilé, de bon vieux combats en vaisseaux spatiaux et de fan-service (utile comme inutile), retournez donc dans cette galaxie lointaine, très lointaine…

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire