Synopsis de Speed Racer

Speed est un garçon passionné par les courses automobiles. Devenu pilote confirmé, il gagne un prix prestigieux, qui l’amène à être contacté par une prestigieuse écurie. Mais il va se rendre compte que les championnats automobiles ont une partie sombre qu’il n’a jamais soupçonnée…

Mon avis détaillé sur Speed Racer

J’ai enchaîné cette séance juste après Au De-là du Réel. Et j’ai bien fait d’y aller. En effet, le graphiste Tom Kan, qui a participé à la production de films de renoms, nous a gracieusement montré son travail. Comme par exemple ses recherches pour le générique de Enter The Void, ou encore ses concepts de logos et typos pour MatrixCloud Atlas et bien sûr, Speed Racer.

image

Ce dernier est une tuerie ! Déjà que j’étais content d’avoir écouté le passionnant intervenant, Speed Racer a été tout aussi à la hauteur. Une véritable œuvre visuelle, qui plus est, diffusée en pellicule. C’est là qu’on se rend compte à quel point le cinéma reste un support d’histoire avec des images mouvantes et qu’ici, ce principe est bien utilisé. La réalisation est dingue, avec des transitions dynamiques, des mouvements de caméra fluides. Une réelle inventivité de narration que j’ai rarement vue. L’histoire aussi tient la route, avec un bon rythme, une dose parfaite d’absurde et des messages super mignons. Les personnages sont tous très attachants et aussi colorés que les décors. La fin de la séance a été animée par Alexis Blanchet, qui connaissait sur le bout des doigts la filmo des Wachowski (et qui a aussi réuni les Panic! avec les Chroma !)

Informations sur le film :

Titre ? Speed Racer

Réalisation de ? ,

Genre ? ,

Durée ? 105 min

Nationalité ?

Sorti le ? 18/06/2008

Vu le ? 12/07/2019

Dans quel cinéma ?

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Envie de donner votre avis ?