Au-Delà Du Réel

Déjà, ça parle de quoi Au-Delà Du Réel ?

Le chercheur Edward Jessup s’essaye à l’expérience du caisson d’isolation. Son corps est privé de toute sensation : il ne voit rien, n’entend rien et flotte dans un liquide. En rajoutant des drogues hallucinogènes, il se rend compte qu’il peut modifier inconsciemment son corps et part donc en quête d’identité…

Alors, que vaut Au-Delà Du Réel ?

Je n’ai pas assisté à la séance d’ouverture, donc c’était ma toute première projo de la semaine, et en 35 mm. Elle était présentée par le vidéaste Alt236. Ce film fait partie de ses favoris.

image

Me concernant, je n’ai pas accroché comme je le pensais. J’étais attiré un peu au dernier moment, juste avant de réserver ma place, par le titre énigmatique. J’ai trouvé le film long et je me suis même endormi quelques minutes. À partir du 2e tiers, le film commence à montrer de quoi il est capable. Mais c’est vraiment lors du dernier tiers où ça part en sucette, un peu à la 2001 : L’Odyssée de l’Espace. J’ai été stupéfait par les VFX, pour l’époque. Un peu déçu de la fin, qui sonne comme un « tout ça pour ça » J’ai en tout cas retenu des éléments intéressants, sans être entièrement plongé dedans.

C'est ? Au-Delà du Réel (Altered States)

Genre ? ,

Durée ? 105 min

Nationalité ?

Sorti le ? 30/09/1981

Vu le ? 08/07/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email