Gladiator

À l’occasion des projections en Grand Large à 5€, je débute la reprise du cinéma avec du très lourd.

Quoi ?

L’Empereur romain Marc Aurèle désigne Maximus, son plus fidèle et brave général, comme successeur. Cela ne plaît pas du tout au fils de Marc, Commode, qui prend le pouvoir de force. Il ordonne la condamnation à mort de Maximus, qui réussit à échapper de son exécution. Après avoir perdu sa famille, il se fait capturer par un marchand d’esclave et devient gladiateur. Étant très bon au combat, il se lance alors dans une grande quête de vengeance

Alors ?

Je me souvenais de très peu de moments. Notamment, un combat en particulier (celui avec les tigres) et de la fin. J’étais donc totalement satisfait de redécouvrir le reste.

Les 2h35 pour un péplum me paraissaient longues. Franchement, je n’ai pas vu le temps passer. L’histoire se digère très bien, les personnages sont écrits profondément et pas mal de visuels viennent rattraper les quelques dialogues un peu mous.

Une grande épopée fascinante qui n’a pas trop vieillit en termes d’effets spéciaux. L’aspect politique est aussi simple qu’intéressant. D’autant qu’on assiste aux débuts prometteurs de Joaquin Phoenix (récemment récompensé pour son interprétation du Joker) Le Grand Large accentue la splendeur de certains plans.

Du coup ?

Une semi-fresque historique très facile à comprendre, avec des combats brutaux, campés par des personnages écrits avec justesse et complexité. Un péplum des plus abordables que je connaisse. Concernant la séance, rendez-vous ici.

Si vous avez envie...

… de remplacer le gel hydro-alcoolique par de la poussière, de caresser du blé et d’exploser des chars, (re)découvrez Gladiator.

C'est ? Gladiator

Genre ? ,

Durée ? 155 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 20/06/2000

Vu le ? 22/06/2020

Où ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email