Freaks Out

J’ai vu passer beaucoup de tweets sur Freaks Out, comme quoi personne n’en parlait. Donc allons-y !

Déjà, ça parle de quoi Freaks Out ?

1943, 4 artistes de cirque partent à Rome, à la recherche de leur patron disparu. En parallèle, le directeur d’un autre cirque, a des visions. Il cherche 4 êtres aux pouvoir surnaturels, qui pourraient aider les nazis à gagner la guerre…

Alors, que vaut Freaks Out ?

Je retourne au Publicis, cela faisait un bail, pour le film italien Freaks Out. J’avais déjà pu goûter aux idées originales de Gabriele Mainetti sur Jeeg Robot. Je retrouve ici un peu l’univers fantastique et glauque.

Tout d’abord, je tiens à souligner l’efficacité de l’excellente scène d’exposition. Elle arrive à présenter les deux aspects du film, à savoir l’univers du cirque ambulant et la guerre, en très peu de temps. Cela permet également de profiter de la présentation de chaque personnage, accompagné d’une photographie impeccable.

C’est ce qui va donner le ton de Freaks Out pour toute la suite. Il est super rafraichissant, car il mélange beaucoup d’influences mais qui fonctionnent ensemble. S’ajoute à cela quelques anachronismes étonnants et un bon rythme. Résultat, on a toujours un objectif qui permet de rester dans la course.

Aussi, l’aspect freaks show se prononce plus que dans Nightmare Alley, avec des êtres plus étranges. D’ailleurs, on utilise les effets visuels à bon escient. Chaque personnage a son pouvoir distinct, déjà que les personnalités sont plutôt variées et interagissent bien entre elles. D’autant plus que Freaks Out propose des acteurs avec de vraies gueules. Et un méchant incroyable, interprété par Franz Rogowski, survolté.

Cela étant, je n’indique pas que le film est parfait. Il intègre par exemple quelques facilités scénaristiques, qui peuvent manquer de crédibilité à certains moments. Néanmoins, cela ne gâche pas pour autant toute l’expérience.

Donc, que dire de Freaks Out du coup ?

Freaks Out possède beaucoup de bonnes idées et tout fonctionne ensemble. Le casting propose des personnages attachants et construits, comme notamment un antagoniste épique. Le tout s’accompagne d’effets visuels solides et pertinents, avec une photographie luxueuse. Ce vent d’originalité permet d’outre passer ses quelques défauts mineurs.

Si vous avez envie...

… de soldats estropiés, de longs poils et d’iphone, sortez les freaks !
Freaks Out Poster

C'est ? Freaks Out

Durée ? 141 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 30/03/2022

Vu le ? 02/04/2022

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email