Antebellum

Si Skyrock dit sur l’affiche “Ne spoilez surtout pas la fin !”, moi je dis “Ne regardez surtout pas la bande-annonce !”. Vous pourrez mieux en profiter que moi…

Synopsis de Antebellum

Eden, une esclave noire dans une plantation de coton sudiste, rêve de liberté. Elle veut à tout prix fuir cet enfer…

Mon avis détaillé sur Antebellum

Dans la lignée de Get Out et d’Us, QC Entertainement nous propose une nouvelle intrigue mystérieuse. Toujours autour de la position des noirs afro-américains dans la société occidentale, le traitement du sujet n’en est pas moins original.

Vraiment, ne lisez pas le résumé d’allociné et ne regardez pas de bande-annonce. C’est dommage qu’à Hollywood, si tu n’es pas un réalisateur de grand renom, tu te fasses gâcher le concept de ton film par le studio chargé de la promotion. À une époque où il faut absolument accompagner le potentiel futur spectateur pour le faire venir, il est apparemment difficile de cacher la moitié de ton œuvre.

Pour ma part, j’ai grillé la fin assez vite. Ce qui ne m’empêche pas de souligner l’audace d’écriture. Antebellum se permet de poser son ambiance anxiogène, quasiment jusqu’à la fin. Janelle Monáe (Les Figures de l’Ombre, Bienvenue à Marwen) incarne la femme noire déterminée, qui transmet sa force et son courage rien que dans son regard. De même que le temps de l’esclavage nous est brutalement rappelé et ce, dès les premières minutes.

Cependant, malgré beaucoup de bonne volonté, les petits défauts de réalisation parsemés à plusieurs moments-clés, m’ont partiellement gâché l’appréciation. Comme notamment la fin plutôt bâclée. Tout ce qui a été construit doucement et pertinemment disparait pour laisser place aux clichés. Ceux qui permettent de maintenir la tension artificiellement. De plus, j’ai beaucoup ressenti les ficelles qui placent les plans hyper-symboliques, certes visuellement accrocheurs une fois à l’écran. Ça manque de finesse ou en tout cas, ça aurait mérité plus de fluidité.

Résumé de mon avis sur Antebellum

Antebellum avait tout pour reparler du combat social des afro-américains de façon originale, voire glaçante. Malheureusement, la réalisation ne fait pas toujours dans la finesse, ce qui le rend juste passable par moment. Dommage, car le climat de l’actualité de ces temps-ci nécessitait ce genre de film.

Informations sur le film :

Titre ? Antebellum

Réalisation de ? ,

Durée ? 106 min

Nationalité ?

Sorti le ? 09/09/2020

Vu le ? 24/09/2020

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de ramasser du coton, de chercher à vous enfuir et de vous reprendre de la suprématie raciale en pleine face, percez le secret d’Antebellum.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Envie de donner votre avis ?