Les Figures de l’Ombre

Le 8 mars c’était la journée internationale de la lutte pour le droit des femmes, alors quoi de mieux qu’un film qui en parle ?

Quoi ?

En pleine course de l’espace entre les États-Unis et la Russie, trois brillantes femmes afro-américaines vont tout faire pour amener John Glen dans les étoiles.

Alors ?

C’est gentillet ! Je ne pensais pas que le film aurait un ton aussi léger, mais les moments sérieux ne sont pas délaissés pour autant. C’est bien mis en scène, parfois un poil trop.

La force du film réside dans le jeu des acteurs. Avec évidemment le trio formé par Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monáe, qui chacune aborde leur personnage avec brio, chaque personnalité est distincte et elles s’y tiennent pendant toute l’histoire. Le message des différences est très bien retranscrit dans certaines scènes épiques. Mais aussi Kevin Costner qui fait plaisir de revoir, malgré le temps qui le rattrape, il n’a pas perdu de son charisme, qui colle bien à son personnage. Vous retrouverez également Kristen Dust, qui ma foi est crédible et représente bien à elle seule la femme qui se fait une place chez les hommes, sans pour autant être aux côtés de ses semblables noires. Et Jim Parsons, qui est sans doute proche de son jeu dans la série The Big Bang Theory. Agréablement surpris de découvrir Mahershala Ali, qui s’est récemment vu récompensé d’un oscar pour son second rôle dans Moonlight (qui plus est, retrouve Janelle), qui donnait ici plus de forme que de fond.

Niveau réal, image, photographie, rien de particulier à souligner, c’est assez classique mais efficace. Pour la musique, le combo Hans Zimmer et Pharrell Williams procure des mélanges de genres hétéroclites mais intéressants, s’unissant tels les peuples de différentes couleurs.

Un film agréable, plein de bonne humeur, vraiment tout public et qui abordent tellement de thèmes actuels, comme la discrimination sur la couleur de peau et sur les femmes, la technologie, la course entre nations, le tout parsemé de phrases bien dites, pouvant être reprises comme des citations de vie et avec un savant mélange entre images d’archives et effets numériques.

Du coup ?

Un film agréable, plein de bonne humeur, vraiment tout public et qui abordent tellement de thèmes actuels, comme la discrimination sur la couleur de peau et sur les femmes, la technologie, la course entre nations, le tout parsemé de phrases bien dites, pouvant être reprises comme des citations de vie et avec un savant mélange entre images d’archives et effets numériques.

Si vous avez envie...

… de calculs, de découvrir l’Histoire sous un autre œil et d’envoyer valser tous les préjugés humains, rencontrer ses belles figures emplies de lumière.

C'est ? Les Figures de l’Ombre (Hidden Figures)

Durée ? 126 min

Nationalité ?

Sorti le ? 08/03/2017

Vu le ? 08/03/2017

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email