La Nuit Nanarland 5

Depuis 2018, je n’ai pas assisté à La Nuit Nanarland. En effet, soit j’allais à Frame Festival, soit le covid faisait sa loi. Cependant, cette année, pas de confinement et mon séjour à Avignon est prévu pour le weekend d’après. Je peux ainsi enfin y retourner !

Quoi ?

Pour la 5e fois, le Grand Rex dédie une nuit entière aux nanars et à la culture qui en découle. Il s’agit de films tellement mauvais, qu’ils en deviennent drôles ! Surtout que cette édition comporte un petit plus et pas des moindres : le site Nanarland.com fête ses 20 ans !

Alors ?

4 films exceptionnels :

Depuis la dernière Nuit à laquelle j’ai assisté, je n’ai pas revu de nanars. C’était donc un plaisir de retrouver ce phénomène. D’ailleurs, cette année, ils ont sélectionné les films qui ont marqué le site internet, à l’occasion de ses 20 ans. J’ai ainsi pu regarder Piège Mortel à Hawaï, En Buyuk Yumruk, Suède : Enfer et Paradis et Strike Commando. Et bien évidemment, surtout diffusés dans une VF digne (excepté le 2e qui était turque sous-titré français)

 

Globalement, Une courte présentation précédait chaque projection. Ainsi, des experts du film en question venait nous en parler. Principalement Jean-François Rauger, le directeur de la programmation de la Cinémathèque Française, accompagné d’un ou plusieurs membres du site. Par conséquent, on en apprenait un peu plus sur la purge qui allait suivre, comme des secrets de production ou encore l’aventure épique pour récupérer la copie. Néanmoins, j’ai trouvé dommage que pour le documentaire Suède, Mathilde fut la seule présence féminine de la soirée (côté animateur) et qui en plus n’a pas pu trop en placer une.

Des films, mais pas que !

Entre les longs-métrages, des extraits et des bandes annonces venaient agrémenter la soirée. D’ailleurs, certains passages étant cultes, la salle n’hésitait pas à sortir les répliques à l’unisson !

Ensuite, pendant les pauses, la scène du Grand Rex faisait place à des quiz faisant participer le public (enfin, surtout celui situé à l’orchestre, par souci de logistique) Les participants avaient le droit à moultes activités. Par exemple, retrouver la vraie jaquette, les fautes d’orthographes, les tag-lines, deviner la fin d’une scène ou encore redoubler des passages ! Ainsi, les joueurs et joueuses repartaient avec des DVD ou des affiches. D’ailleurs, la boutique dans le hall en proposait une multitude, ainsi que des t-shirts. Cependant, j’étais un peu déçu de ne pas avoir trouvé de goodies en rapport avec l’anniversaire.

Un public fantastique :

Contrairement à la 3e Nuit au Grand Rex (et apparemment à la 4e), le public a bien tenu le coup. En effet, au petit matin, la salle était encore pas mal remplie. De plus, je me suis moi-même surpris à ne pas avoir dormi une seule minute !

L’ambiance de la Grande Salle était vraiment bon enfant. En effet, les spectateurs et spectatrices participaient activement. Entre rire, (faux) suspens et huée contre les remarques sexistes (tout en appréciant les « plans nichons »), on avait de quoi se tenir éveillé toute la nuit. En efait, le visionnage à plusieurs de ces films drôlement nuls est vraiment une expérience à vivre. Tout le monde peut réagir en direct aux faux raccords, aux problèmes techniques, aux mauvais effets et aux répliques improbables. Enfin, cette année, le running-gag consistait à crier « serpeeeent !» dès qu’il y avait un rapport plus ou moins étroit avec le reptile. En effet, il s’agissait d’un élément de l’intrigue du tout premier film.

Du coup ?

Malgré avoir été au balcon cette année et porté un masque quasi toute la nuit, je n’ai pas été déçu de ce nouveau marathon Nanarland. En effet, l’ambiance incroyable permet de regarder des chefs d’œuvre de nullité. De plus, les 4 films se sont plutôt bien enchaînés avec des pauses bien placées (heureusement qu’on pouvait sortir se dégourdir les jambes et surtout retirer temporairement le masque). En fait, la Nuit est passée finalement plutôt vite.  Donc un grand bravo à toutes les équipes, les intervenants et les organisateurs. J’espère pouvoir revenir chaque année !

Si vous avez envie...

de rigoler des défauts incroyables de vieux films chercher les meilleures punchlines pour faire rire l’audience et de trouver des jeux à faire avec 2300 personnes, partagez donc ces moments lors de La Nuit de Nanarland !
la nuit nanarland 5 poster

C'est ? La Nuit Nanarland 5

De ? Nanarland

Genre ? Marathon de Nanars Cultes

Nationalité ?

Sorti le ? 25/09/2021

Vu le ? 25/09/2021

Où ?

Liens Utiles

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email