Aller au contenu

Les Diaboliques

Je ne sais pas pourquoi, lorsque les Panic ont annoncé la séance Les Diaboliques, j’avais un autre titre en tête. En effet, et ce jusqu’à la projection (puisque je me suis rendu compte du faux-souvenir qu’au moment de tweeter) j’avais en tête le titre Les Diablotines…

Synopsis de Les Diaboliques

Deux professeures des écoles décident d’assassiner d’un commun accord le mari de l’une d’entre elle. Mais alors qu’elles avaient planifié une fausse découverte du cadavre, voilà que ce dernier a disparu…

Les Diaboliques (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Les Diaboliques

Encore une fois, ma confiance en Panic! Cinéma et Chroma m’a permit de découvrir un film incroyable. Les Diaboliques captive par son atmosphère intrigante. On joue sur notre moralité jusqu’à la fin, tout en proposant une photographie exceptionnelle. Si vous aimez le suspens à la Hitchcock, sachez qu’on a tout aussi bien en France !

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Les Diaboliques

Je savais pas trop à quoi m’attendre avec Les Diaboliques. Mais je fais confiance à Panic et Chroma et j’ai encore été encore comblé.

Tout d’abord parce que le film propose une situation que j’adore. À savoir où on sait que les personnages ont fait quelque chose d’immoral et que pourtant, on se laisse prendre d’empathie. On ne souhaite pas les voir se faire prendre, ce qui reste un paradoxe moral très intéressant.

Ensuite, l’atmosphère de l’intrigue m’interpelle, à cause de son côté fantastique sous-jacent. Certes, il s’agit principalement d’une enquête policière, librement inspirée du roman Celle qui n’était plus de Pierre Boileau et Thomas Narcejac . Néanmoins, ne pas savoir où se trouve le macchabée entraîne de nombreuses questions.

L’ambiance se sublime d’ailleurs d’une belle réalisation, notamment avec des jeux d’ombre et de lumières saisissants.

Comme l’évoquait les intervenants lors de la séance Panic x Chroma, le réalisateur des Diaboliques, Henri-Georges Clouzot, est une sorte d’Hitchcock français. Et bien que s’arrêter à cette comparaison est réducteur, j’ai décelé en effet des similitudes avec Psychose. Pour le coup, il s’agissait pour moi de mon tout premier film du cinéaste (tout comme il s’agit du premier film dans lequel on peut retrouver Johnny Hallyday !).

Aussi, au delà de l’affaire policière, j’adore voir la France d’antan. Qu’on a pu par ailleurs admirer dans une superbe restauration 4K.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Ou via le(s) lien(s) affilié(s) Amazon ci-dessous. Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

DVD du film Les Diaboliques : https://amzn.to/40ym1sF

Roman Celle qui n’était plus qui a inspiré le film : https://amzn.to/3lZzXgm

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Les Diaboliques Poster

Titre ? Les Diaboliques

Réalisation de ?

Genre ?

Durée ? 117 min

Nationalité ?

Sorti le ? 29/01/1955

Vu le ? 25/03/2023

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire