Aller au contenu

La Zone d’Intérêt

Après avoir manqué de peu son avant-première au Louxor, je vais enfin voir La Zone d’Intérêt. Qui plus est dans le même cinéma, pour bien rattraper !

Synopsis de La Zone d’Intérêt

Rodolphe et Hedwig construisent leur vie rêvée, avec leurs enfants, les domestiques à leur disposition et leur immense jardin. On suit le quotidien ordinaire d’une famille aisée, à un détail près : elle vit juste à côté du camp d’Auschwitz, dont Rodolphe est le directeur…

La Zone d’Intérêt (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur La Zone d’Intérêt

La Zone d’Intérêt propose un concept très perturbant et glaçant. L’angle pour décrire l’horreur du passé est original et osé. Néanmoins, j’ai l’impression qu’il ne fait qu’étirer son principe sur tout le film. Il ne raconte rien de plus. J’aurai préféré une véritable intrigue dans ce contexte déstabilisant pour vraiment me marquer. Ici, j’ai plutôt fini par m’ennuyer.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur La Zone d’Intérêt

Je crois qu’on m’a survendu La Zone d’Intérêt. J’ai vu passer beaucoup de retours de personnes choquées et perturbées après visionnage. J’en attendais donc beaucoup.

Alors en effet, le concept est très fort et dérangeant. C’est un angle intéressant pour parler de l’horreur humaine, sans jamais la montrer explicitement. On la ressent, notamment grâce à une réalisation froide, à la caméra fixe et à la photographie brute. De plus, le sound design a une grande part dans l’immersion, car il joue sur un contraste déstabilisant. La banalisation fonctionne bien et marque les esprit. L’affiche ne ment pas sur la marchandise.

Cependant, le film ne semble proposer qu’un contexte. Il ne raconte pas vraiment d’histoire avec, ce qui rend le propos redondant. Je n’ai rien contre les films qui montrent le quotidien de personnages. Par exemple, dans La Vie Rêvée de Miss Fran, on la suit dans une routine banale, justement, parce qu’elle sera chamboulée par la suite. Ou encore des films contemplatifs tout court, comme A Ghost Story. Qui racontent bien plus de choses, alors qu’il n’y s’en passe bien moins.

En effet, dans La Zone D’Intérêt, c’est comme si on étirait le principe dans différentes situations et c’est tout. Ça aurait pu tenir en 1h ou même dans un court-métrage. Cela aurait été sans doute plus percutant pour moi. Puisque pour le coup, je me suis ennuyé un peu après la seconde moitié je dirai. Quand j’ai compris qu’il n’irait pas plus loin dans sa narration.

En tout cas, ça n’enlève pas le casting impeccable. C’est notamment un plaisir de revoir Sandra Huller, après son triomphe dans Anatomie d’Une Chute.

De plus, c’est un film objectivement nécessaire, car il traite d’un sujet qui me touche beaucoup de base. Je conseille notamment Le Procès du Siècle qui en parle de façon plus émouvante. Tout en soulignant la pire facette de l’être humain.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

La Zone D'Intérêt Poster

Titre ? La Zone d'intérêt (The Zone Of Interest)

Réalisation de ?

Genre ?

Durée ? 105 min

Sorti le ? 31/01/2024

Vu le ? 05/02/2024

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire