Goliath

Grâce au tarif unique du Printemps du Cinéma, je suis allé pour la première fois au Grand Rex « normal », avec Goliath !

Déjà, ça parle de quoi Goliath ?

Après le terrible suicide de sa cliente, un avocat souhaite continuer le combat de cette dernière. Il s’attaque à l’entreprise qu’il tient pour responsable de la mort lente des agriculteurs. En effet, ces derniers sont exposés à un produit toxique depuis des années. De leur côté, les lobbyistes préparent leur riposte, aux stratégies inquiétantes…

Alors, que vaut Goliath ?

Bien plus qu’impeccablement glaçant, Goliath va au-delà de mes attentes. Puisqu’il en devient presque un film d’horreur, quand on découvre les coulisses des grands groupes. J’imagine que plusieurs éléments restent romancés, caricaturés pour rendre l’histoire palpitante. Néanmoins, je me demande comment cette plongée viscérale dans le lobbyisme ne peut pas vous empêcher de devenir complotiste.

Côté casting de Goliath, on s’immerge à fond. Déjà avec Emmanuelle Bercot incroyable, dont la détresse de l’agriculture réside dans sa seule personne. Ensuite vient évidemment le duel Gilles Lellouche contre Pierre Niney, qui fonctionne parfaitement. On observe ici l’espérance passionnée face à la froideur stratégique, soit tout le nœud du problème. Petit coucou à Johann Cuny, des Yes Vous Aime et actuellement dans la série Broute. Je ne vous cache pas que ça reste une expérience de le voir dans un rôle sérieux. D’autant qu’il arrive à faire oublier son second degré parodique habituel. Ce qui correspond également à Laurent Stocker, récemment vu en roue libre dans la comédie Mes Très Chers Enfants. On voit là tout le talent d’acteur, passer d’un rôle à un autre aisément.

Enfin, le montage de Goliath propose des phases piquantes. Notamment grâce à des passages d’ambiances radicalement différentes, ce qui marquent les esprits. Bien que l’intrigue fasse référence au mythe de David contre Goliath, la bataille n’est pas totalement manichéenne. En effet, les deux camps ont différentes facettes, chacun faisant simplement des choix.

Donc, que dire de Goliath du coup ?

Un plaisir de découvrir une nouvelle salle du Grand Rex, avec ce récit glaçant. En plus d’un casting ultra convaincant, on découvre avec effroi un peu les coulisses de grands groupes, qui ne pensent effectivement qu’à ne pas couler. Difficile de blâmer les complotistes après avoir vu Goliath, bien qu’on arrive à trouver de la nuance dans cette bataille quasi impossible. Une plongée viscérale dans le combat des agriculteurs face aux géants obsédés par le profit.

Si vous avez envie...

… de tétrazine, de vous attaquer à l’argent et à l’obsession du profit, battez-vous pour retrouver de l’humanité !
Goliath Poster

C'est ? Goliath

Genre ? ,

Durée ? 122 min

Nationalité ?

Sorti le ? 09/03/2022

Vu le ? 22/03/2022

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email