Aller au contenu

Donjons & Dragons – L’Honneur des Voleurs

Toute une brochette de stars pour l’avant-première des Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs au Grand Rex !

Synopsis de Donjons & Dragons – L’Honneur des Voleurs

Edgin est un voleur-saltimbanque beau gosse. Avec sa meilleure amie badass Holga, ils vont recruter des compagnons pour faire un casse minutieux. Mais faut-il encore que tout le monde soit compétent…

Donjons & Dragons – L’Honneur des Voleurs (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Donjons & Dragons – L’Honneur des Voleurs

Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs m’a agréablement surpris. Je m’attendais à un énième reboot d’une licence lucrative qui surfe sur la comédie d’action basique. Et pourtant, il dose plutôt bien l’humour et le fun. Certes, il manque de profondeur à la fois dans l’intrigue et dans certains décors. Mais la réalisation apporte une certaine originalité, qui met en valeur des scènes d’action travaillées. De plus, les références, dont je suis complètement passé à côté, ont dû plaire aux fans.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Donjons & Dragons – L’Honneur des Voleurs

Avant de vous donner mon avis sur Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs, je reviens d’abord sur l’avant-première exceptionnelle. Elle s’est déroulée au Grand Rex, en présence de beaucoup de stars.

Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs Grand Rex

Comme TF1 était partenaire, c’est Denis Brogniart qui s’est chargé de la présentation de la soirée. Qui a commencé avec la diffusion du clip officiel en avant-première de la chanson du film. À savoir L’Emprise, interprétée par notre Mylène Farmer nationale ! Le réalisateur du clip, François Hanss, était même dans la salle.

Ensuite, en guise d’expérience immersive, nous avons eu le droit à une animation d’un dragon qui essayait de passer à travers la toile. C’était plutôt réussi, bien qu’un peu long à cause de l’aspect répétitif. Mais les effets pyrotechniques étaient saisissants.

Et à ce moment-là, les stars ont rejoint Denis. Nous avons donc eu la présence des deux co-réalisateurs John Francis Daley (le psychologue dans la série Bones !) et Jonathan Goldstein. Un des producteurs, Jeremy Latcham a également fait le déplacement. Puis, évidemment le prestigieux trio principal en tête d’affiche : Chris Pine, Michelle Rodriguez et Hugh Grant. Enfin, les trois acolyte de la bande avec Regé-jean Page, Justice Smith et Sophia Lillis.

Denis Brogniart a vraiment passé la parole à chacun d’eux, c’était top. Évidemment, pas mal d’humour et notamment parce que certains ont parlé français. On était sur une vraie bonne avant-première de première classe ! Et donc, qu’en est-il du film ?

Donjons & Dragons Casting

Je vous avoue que je m’attendais pas à grand-chose pour Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs. En effet, je craignais même que ça soit un purge, au vue des bandes annonces, qui présageaient de la pure comédie d’action. J’ai d’ailleurs mis beaucoup de temps avant de rentrer dans l’histoire. Déjà parce que l’heroic-fantasy ne m’intéresse pas vraiment (je l’avais déjà évoqué dans Warcraft).

Mais aussi parce que la séance ne m’a pas tellement aidé non plus. À savoir que la tête de mon voisin devant moi me gênait. Donc je luttais pour trouver une position où je voyais un maximum l’écran.

Aussi, les nombreux décors m’ont dérangé, car la plupart paraissent vite numériques. De plus, certaines blagues n’étaient pas folles. Cependant, une fois l’aventure principale lancée, j’ai bien plus accroché à Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs.

En effet, la réalisation plutôt stylée m’a surpris, car elle propose des séquences assez originales. De plus, elle travaille bien les scènes d’action, qui m’ont amusé et diverti. D’ailleurs, les gags par la suite ne dénaturent pas vraiment le film. Certes, on casse les codes à la Marvel, mais cela ne me sort jamais de l’intrigue.

Concernant le casting, on se fait plaisir. À commencer par Chris Pine (dernièrement dans Don’t Worry Darling), qui joue plutôt bien de son visage parfait dans ce contexte. Aussi, Michelle Rodriguez reste toujours aussi badass et propose donc une guerrière impeccable. De même, Justice Smith a pour rôle le comique de la bande, mais sans jamais trop en faire. Quant à Sophie Lillis, j’ai mis du temps à remarquer que je l’avais déjà découverte plus jeune dans Ça : Chapitre 2. Enfin, c’est avec plaisir de voir Hugh Grant en antagoniste, car il commence à bien s’y habituer.

Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs comporte cependant quand même quelques autres défauts. En plus des décors, le film n’échappe pas à quelques rapidités scénaristiques. Aussi, il aurait pu approfondir quelques éléments relationnels entre certains personnages. Cela aurait donné un peu plus de profondeur à l’intrigue.

Cela étant dit, ce long-métrage a réussi à me surprendre par son aspect fun et drôle bien dosé. Pour le coup, je ne connais pas du tout l’univers des jeux de rôles originaux (si ce n’est leur adaptation dans la série Stranger Things) Néanmoins, je ne doute pas une seule seconde que le bestiaires et les références en générale ont dû combler les fans de la première heure.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Vous appréciez Jevaisciner.fr ?

Si vous souhaitez soutenir le site, vous pouvez faire un don libre (ponctuel ou récurrent) via PayPal.

Le paiement par carte bancaire est disponible si vous n’avez pas de compte.

Via le bouton ci-dessous ⬇

Merci infiniment !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Donjons & Dragons L’Honneur des Voleurs Poster

Titre ? Donjons & Dragons : L'Honneur des voleurs (Dungeons & Dragons: Honor Among Thieves)

Genre ? ,

Durée ? 134 min

Nationalité ?

Sorti le ? 12/04/2023

Vu le ? 22/03/2023

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire