The Unthinkable

The Unthinkable (Den Blomstertid Nu Kommer)

Déjà, ça parle de quoi The Unthinkable ?

Stockholm subit des attaques terroristes simultanément à plusieurs endroits. L’ennemi n’est pas connu, aucun suspect n’est trouvé, personne ne le revendique. Et la menace empire de plus en plus, surtout lorsque les gens commencent à se comporter de façon étrange

Alors, que vaut The Unthinkable ?

Pour cette avant-première exceptionnelle, je suis allé au Club 13. Une salle de projections privées de haut standing, près des Champs-Élysées. Les sièges sont en cuir et taillés pour 2 voire 3 personnes. Nous étions encore plus affalés que dans la Salle Môme de la Villette.

Wild Side nous a présenté brièvement le film. Le collectif de 5 passionnés de cinéma, nommé Crazy Pictures, nous a transmis un petit message vidéo avant que le ça commence.

Je ne m’étais absolument pas renseigné sur The Unthinkable. Cheeky m’a en effet prévenu la veille, je n’étais même pas au courant de son existence, malgré sa participation au PIFFF 2018… Et j’ai bien fait d’y aller, car c’est clairement le genre d’œuvre que j’aime consommer.

Le rythme est lent, mais supportable. La menace arrive petit à petit. L’aspect dramatique, à travers le background des personnages, est plus mis en avant. Le jeu est très important, car les acteurs ici livrent de vraies performances d’émotion (surtout le personnage principal joué par Christoffer Nordenrot, ainsi que le père joué par Jesper Barkselius) Jeux sublimés par des cadrages méga classes, une esthétique propre et des longs plans-séquence.

La tension est quasi omniprésente, que ça soit dans la relation entre les protagonistes que l’attaque en elle-même. C’est ce qui maintient l’attention durant les 2h de film, qu’on sent passer.

J’ai été hyper impressionné par la qualité des effets spéciaux. Film indé mais aux moyens efficaces de spectacle. Dans le même esprit que Quelques Minutes Après Minuit.

Et que serait l’ambiance planante sans la musique qui va avec ? De bons sons de synthé enivrants, qui m’ont rappelé Midnight Special. Des phases contemplatives qui font plaisir.

Donc, que dire de The Unthinkable du coup ?

Très content d’avoir fait mon bloggeur et d’avoir pu m’incruster parmi les autres “”influenceurs“” et journalistes. En effet, en plus du lieu prestigieux, The Unthinkable est une mine d’or pour les amateurs de films de genre indé. De la tension constante mêlée à du contemplatif, guidée par des acteurs percutants. Le tout mis en scène avec des effets visuels et spéciaux incroyables et un scénario d’anticipation fort. Ce dernier m’a un peu rappelé celui du livre Black-Out, sous une autre forme.

Si vous avez envie...

… d’une pluie interminable, d’accidents de voitures et de jouer du piano, partez pour la Suède post-apocalyptique.

C'est ? The Unthinkable (Den Blomstertid Nu Kommer)

Genre ? ,

Durée ? 129 min

Nationalité ?

Sorti le ? 03/04/2019 (VOD)

Vu le ? 28/03/2019

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Ces films pourraient vous intéresser :