Triple 9

Mafia russe, flics corrompus, gangs latinos, braquage : un joyeux cocktail d’adrénaline !

Quoi ?

Chris est le nouveau bleu de la police d’Atlanta. Il ne sait absolument pas dans quoi il met les pieds, ni les véritables activités de son co-équipier…

Alors ?

De bonnes scènes d’action, assez réalistes (celle du raid est plutôt intense) et un bon rythme.

Le casting est plus que bien rempli, avec entre autre Casey Affleck (dont j’avais parlé récemment dans The Finest Hours) se poste bien en fraichement sorti d’école mais qui ne laisse pas faire. Ça fait du bien de voir Anthony Mackie ailleurs que dans les Avengers, Kate Winstlet en mafieuse, assez inédite mais réussi. Content de revoir Aaron Paul, bien qu’il se démarque au début (on pense qu’il va tenir un rôle présent) puis se retrouve dans le junkie déboussolé, une sorte de redite de Breaking Bad. Bien qu’il soit un personnage-clé, je regrette de ne pas l’avoir vu plus souvent.

Il y a d’aillleurs un certain déséquilibre d’apparition de personnages, à mon goût.

J’ai pu voir des scènes de violence assez inédites pour moi au cinéma. À plusieurs moments, on ne s’y attend pas, ça part !

J’ai déniché deux trois clichés mais dans l’ensemble, le film est assez original. Un braquage d’un autre type, en quelque sorte. Le film se concentre sur la capacité aux policiers à se tenir à distance de la corruption, ou non. Entre respecter leur code d’honneur ou de sauver leur peau.

Si vous avez envie...

… de vous mouiller dans des histoires de flics douteuses, de connaitre le code 999 et de voir Gal Gadot en mini-jupe avant qu’elle devienne Wonderwoman, faites un petit tour à Atlanta…

C'est ? Triple 9

Genre ? ,

Durée ? 115 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 18/03/2016

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email