En Eaux Troubles

C’est la rentrée ! Mais pourquoi pas un dernier gros blockbuster estival ?

Quoi ?

Au large de Shanghai, une équipe de scientifiques explore les fonds marins. C’est en descendant plus bas que la limite connue, qu’ils vont faire la rencontre d’un Mégalodon, requin immense préhistorique, censé avoir disparu…

Alors ?

C’est de la rigolade. Les scènes et les répliques s’enchaînent, remplissant le cahier des charges, avec un poil de lourdeur. Personne n’est attachant, quelques soucis de logique viennent évidemment compléter ce manque de compassion et de crédibilité.

Le petit plus, c’est que j’ai, sans vraiment faire exprès, testé le tout dernier format à suppléments : le Screen X. Un écran entouré de deux murs sur lesquels une extension de l’image est projetée, sur environ 270°. C’est gadget au possible et surtout les angles carrés de la salle cassent l’image (comme je m’y attendais lorsque j’ai vu la bande annonce de cette nouvelle salle) L’immersion marche régulièrement, j’ai eu effectivement la sensation d’être au cœur de l’image. Mais cela ne dure pas vraiment. Heureusement, le réalisateur choisit les scènes à ‘étirere’. Dans le cas de The Meg, je crois avoir compté entre 6 et 7 scènes en Screen X, d’une durée entre 2 et 10 min parfois. Le reste du temps, seul l’écran central est actif. L’effet est tout de même plus présent que l’Imax pour le même prix (en général, seul la scène la plus bankable est en IMAX)

Du coup ?

Je ne m’attendais pas à mieux en fait, ça fait techniquement son taff, sans prendre de risque, sans se prendre au sérieux. On voit s’installer la routine des coproductions américano-chinoises. On sent le vite fait bien fait, l’investissement minime, histoire de payer d’autres licences plus coûteuses et réussies, comme le prochain Animaux Fantastiques. Dans The Meg, j’ai ris par moment tellement les personnages, leurs décisions et certaines situations sont superficiels et clichés. Cela dit, le dernier combat reste l’attraction principale, qui vaut presque le déplacement.

En tout cas Statham fait du Statham, donc ça passe. Sinon, déçu d’avoir attendu la fin du générique pour rien aussi, je voulais voir s’ils allaient lier ça à l’univers King Kong / Godzilla. Sur un malentendu, ça aurait pu être marrant.

Si vous avez envie...

… de nager calmement, de requin de 25 m et de plages asiatiques bondées, direction la Chine et son Mégalodon.

C'est ? En Eaux Troubles (The Meg)

Genre ? ,

Durée ? 114 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 22/08/2018

Vu le ? 27/08/2018

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email