My Wonder Women : Les Origines de Wonder Woman

Et dire que j’allais repousser un coup de gueule contre les distributeurs… Un film qui est finalement maintenu et mieux que ça, je suis allé voir l’avant-première officielle française, qui plus est dans une salle du Grand Rex que je n’avais encore jamais visitée.

Synopsis de My Wonder Women : Les Origines de Wonder Woman

Le Dr Will Marston est enseignant en psychologie et l’inventeur du détecteur de mensonges. Avec sa femme Elizabeth, ils font la rencontre d’une étudiante, Olive Byrnes. Un amour peu conventionnel naît. Les deux femmes vont donner à Will l’idée d’écrire une bande dessinée avec une super-héroïne : Wonder Woman.

Mon avis détaillé sur My Wonder Women : Les Origines de Wonder Woman

À la base, le film devait sortir en France le 14 mars 2018. Au moment où je regarde quand aller le voir, je découvre que seules 2 salles le diffusent vite fait, loin de Paris. Grosse déception. J’allais repiquer une crise contre les distributeurs (cf mon état des lieux sur le Cinéma) Mais par la suite, j’apprends que le Grand Rex organise l’avant-première officielle et en présence de Luke Evans ! On m’explique dans les commentaires que sa sortie avait été décalée au 18 avril.

Et quel plaisir ! J’attendais ce film de pied ferme, car les thèmes qu’il aborde sont tellement actuels.

Le féminisme, les comics, l’homosexualité féminin, Wonder Woman (car l’adaptation dans le DCEU au cinéma est toute fraîche), l’émotion humaine, la normalité… et c’est réalisé par une femme !

La façon dont l’Amour est représenté est intelligente, jamais crado, toujours bienveillante. Le ton est d’ailleurs parfois plus léger que je le pensais. Dommage que les gens dans la salle aient ce besoin de sur-réagir (ce n’est pas une comédie bon sang, calmez-vous !)

C’est agréable qu’il n’y ait pas de personnage principal, ou en tout cas il y en a 3. En plus du jeu de leurs acteurs (Luke Evans plus jeune dans le film qu’en vrai et Rebecca Hall aussi intrépide que Bella Heathcote n’est candide, déjà aperçue dans The Neon Demon) les 3 protagonistes se partagent superbement le temps à l’écran, chacun apporte beaucoup.

Lors de l’événement, Luke Evans a présenté brièvement et efficacement le film. Son intervention n’était pas très longue mais suffisamment pour qu’il nous parle de son attachement au film et de la pluie parisienne (comme un certain Liam Nesson)

 

Résumé de mon avis sur My Wonder Women : Les Origines de Wonder Woman

Aussi bien que je le pensais. Une belle histoire d’amour qui véhicule énormément de thèmes passionnants, qui sont bien amenés, sans se forcer. Et comme l’a dit sa tête d’affiche : il faudrait plus de films de ce genre à Hollywood.

 

Informations sur le film :

Titre ? My Wonder Women : Les Origines de Wonder Woman (Professor Marston and The Wonder Women)

Réalisation de ?

Genre ? ,

Compagnies ? ,

Durée ? 108 min

Nationalité ?

Sorti le ? 18/04/2018

Vu le ? 09/04/2018

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de tenter de percer le secret des émotions humaines, de partitionner votre cœur et de cordes, découvrez les raisons qui ont poussé Wonderwoman à exister !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Envie de donner votre avis ?

Ces films pourraient vous intéresser :