Menteur

N’oubliez pas que les mensonges ce n’est pas bien et Menteur est là pour nous le rappeler.

Synopsis de Menteur

Jérôme, directeur de vente d’une grosse entreprise de rénovation de yachts, ment comme il respire. Il trouve toujours une excuse incroyable pour justifier son retard. Un jour, c’est le mensonge de trop et une malédiction s’abat sur lui. Tous ses mensonges prennent vie et vont lui pourrir la sienne…

La bande-annonce de Menteur

Mon avis détaillé sur Menteur

Bien que Menteur soit une adaptation du film québécois du même nom, l’idée reste assez originale. Néanmoins, le plus gros problème ici concerne le découpage narratif, que je trouve bancal, avec des gags trop longs.

En effet, on développe soit trop soit pas assez les différents arcs. Comme des personnages qui disparaissent d’un coup et d’autres qui ne servent pas vraiment. Ce qui me gêne le plus, c’est que le film passe le plus clair du temps à montrer les réalisations des mensonges. Juste pour créer des situations comiques, ce qui devient très redondant, la narration n’avance pas.

Et ce, jusqu’à la dernière partie, avec la résolution du problème qui arrive. Là encore, le découpage n’est pas équilibré, dans le sens où tout se résout très rapidement. Malgré un mini-retournement intéressant, la conclusion comporte quelques incohérences. Je trouve ça dommage qu’une production soit juste une excuse pour faire des blagues, sans rien raconter de vraiment captivant. Alors qu’il y avait de quoi pour cette histoire, avec une morale classique, certes, mais utile.

Au moins, le casting de Menteur tient la route. En tête, Tarek Boudali fait le minimum mais dans l’ensemble sait ce qu’il fait. Ma préférée reste Pauline Clément, très reconnaissable. Elle peut jouer aussi bien la coincée que la femme sûre d’elle et ce, dans le même film ! Je suis content de la voir débarquer sur grand écran, dans un rôle bien plus important (on pouvait l’apercevoir dans Le Sens de la Fête). Tout comme Bertrand Usclat, révélé notamment avec sa série Broute (dans laquelle joue aussi Pauline), arrive aussi au cinéma. Dommage que son personnage ne lui donne pas assez de possibilité de montrer son potentiel.

Je note également la présence de Louise Coldefy, qui fait ce qu’elle sait faire le mieux, bien que je ne trouve pas son personnage très utile. Enfin, je n’enlève pas à Artus qu’il est plutôt marrant.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Menteur

Menteur se contente de rallonger ce qu’on voit déjà dans les bandes annonces. Résultat, il s’agit principalement d’une suite de gags, plus ou moins longs, plus ou moins drôles. Quelques éléments sur la fin et le casting arrivent néanmoins à sauver un peu le découpage narratif très déséquilibré.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Menteur Poster

Titre ? Menteur

Réalisation de ?

Genre ?

Compagnies ? ,

Durée ? 93 min

Nationalité ?

Sorti le ? 13/07/2022

Vu le ? 22/07/2022

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… d’avoir 3 reins, d’un psy fromager et de baleines à Nice, mentez comme vous respirez !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.