Aller au contenu

Le Règne du Feu

Ma seule connaissance que j’avais avec Le Règne du Feu était son décor à Disneyland Studios de Paris. Je découvre donc enfin le film !

Synopsis de Le Règne du Feu

Les dragons sont revenus sur Terre et ont semer l’Apocalypse. En 2020, Quinn essaye comme il peut de protéger sa communauté anglaise. Jusqu’au jour où une troupe d’américains débarque, sous le commandement d’un certain Van Zan…

Le Règne du Feu (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Le Règne du Feu

Le Règne du Feu a de bonnes idées. L’originalité est sa force, en plus de sa photographie impeccable et de ses dragons saisissants. Cependant, ces bonnes intentions ne semblent aller nulle part. Ce qui rend le film juste regardable, sans marquer plus que ça. Malgré ses effets spéciaux révolutionnaires et qui tiennent la route encore aujourd’hui (enfin, si on le ne regarde pas en 4K j’imagine)

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Le Règne du Feu

Sur le principe, Le Règne du Feu a de bonnes idées. Je ne pensais pas que cela serait si moderne, je m’attendais à une histoire beaucoup heroic-fantasy. Alors qu’au contraire, les dragons (ou plutôt les wyvernes / vouivres pour les puristes) sont traités comme des créatures réalistes.

J’aime la limite du budget qui permet d’en faire moins et donc de suggérer les montres un maximum. Pour être honnête, les VFX sont même pas si horribles. Il faut dire qu’ici le design des créatures est très propre. Elles donnent l’impression de pouvoir exister dans un monde sans magie.

De toutes façons, j’apprécie beaucoup les films de cette époque, les années 2000. Car on découvrait à peine l’industrialisation des effets numériques. Donc ils utilisaient l’image de synthèse qu’en dernier recours, tandis que tout le reste était en effet pratique.

Néanmoins, Le Règne du Feu pèche au niveau de l’écriture. Certaines scènes manquent de punch. Pour ma part, j’ai même dû lutter pour ne pas m’assoupir à un moment. J’en ai même raté la scène de jump, alors que les membres d’Écran Large en ont beaucoup parlé à la fin de la séance au Club de l’Étoile.

Heureusement, la photographie est sympa. Elle reste dans les tons bleu désaturés, avec un accent sur l’orange. De plus, j’ai trouvé Christian Bale intéressant, tandis que Matthew McConaughey est peut-être trop impliqué. Aussi, il est amusant de retrouver un jeune Gerard Butler. En revanche, les personnages féminins devront passer leur tour (malgré Alice Krige, vue dernièrement dans She Will)…

Enfin, le final manque cruellement d’exploration. On aurait pu accentuer l’aspect désolation, qui méritait qu’on s’y attarde. En fait, Le Règne du Feu pose beaucoup d’éléments qui ne sont jamais réutilisés dans un payoff.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Le Règne du Feu Poster

Titre ? Le Règne du Feu (Reign of fire)

Réalisation de ?

Durée ? 102 min

Techno ?

Nationalité ?

Sorti le ? 21/08/2002

Vu le ? 05/05/2023

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire