Jennifer’s Body

Je ne pensais pas voir Jennifer’s Body et pourtant, Panic! Cinéma m’a permis de découvrir ce film aux qualités cachées !

Déjà, ça parle de quoi Jennifer’s Body ?

Après avoir survécu à un incendie, Needy découvre que sa meilleure amie Jennifer, la fille la plus populaire du lycée, a changé. Son étrange comportement coïncidence d’ailleurs avec de récents horribles meurtres…

Alors, que vaut Jennifer’s Body ?

Jennifer’s Body fait plutôt rire. Il s’agit dans un premier temps d’une véritable capsule temporelle. En effet, la bande-son et certains looks baignent dans l’ambiance emo-rock des années 2000. Je trouve cela amusant, puisque paradoxalement, le film propose des sujets plutôt en avance sur son temps. Grâce à son approche et sa vision des jeunes lycéennes d’un point de vue féminin (écrit et réalisé par des femmes), Jennifer’s Body met en lumière quelques comportements sociaux, notamment chez les adolescents garçons. De plus, la bonne réalisation propose de chouettes moments intéressants. L’intrigue a d’ailleurs inévitablement des airs de Fatal Games.

Ensuite, ce qui m’a le plus impressionné, c’est Megan Fox, qui s’investit vraiment dans les différentes phases de son personnage. Oui, elle assure toujours dans la peau de jolie fille populaire. Mais cela ne l’empêche pas de donner une vraie personnalité et une certaine crédibilité attachante.

Aussi, c’est fou de voir à quel point Amanda Seyfried a été écartée de la promotion de Jennifer’s Body, alors qu’elle campe clairement la principale héroïne. D’ailleurs, c’est ce protagoniste dont on suit l’évolution narrative et qui donne un sens au film.

Ensuite, j’aimerai revenir non pas vraiment sur le long-métrage mais sur l’affiche. Comme vous avez pu le remarquer, j’essaye d’illustrer mes reviews avec celles qui représentent, selon moi, le mieux le film. Ainsi, vous retrouverez des affiches peu souvent utilisée dans les cinés ou les espaces publics. De plus, lors de la séance Panic! Cinéma associée à Jennifer’s Body, ils ont repris, avec son accord, la super version de l’artiste CaptainBok (Baptiste Messi) Donc je le remercie encore chaleureusement pour avoir a eu la gentillesse de m’envoyer son interprétation. Il ne s’agit pas d’un poster officiel, mais je trouve qu’il correspond bien mieux au film. Vous pouvez vous le procurer directement sur sa boutique, en cliquant ici. (lien non affilié)

Donc, que dire de Jennifer’s Body du coup ?

Ne pensant pas le voir un jour, je dois avouer avoir été agréablement surpris. Le film recèle des qualités à la fois nostalgiques, avec l’ambiance des années 2000 et à la fois par son approche ultra moderne des personnages féminins. Jennifer’s Body est une bonne surprise, malgré s’être faite flinguée par son marketing machiste.

Si vous avez envie...

… de retourner à la mode emo, de chanter en boucle la même chanson et de déguster des adolescents en recherche de compagnie, direction Devil’s Kettle !
Jennifer s Body Poster

C'est ? Jennifer’s Body

Durée ? 105 min

Nationalité ?

Sorti le ? 21/10/2009

Vu le ? 15/01/2022

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prolongez le film !

Si vous souhaitez acheter les supports physiques du film pour le voir ou le revoir, ou vous procurer tout objet dérivé pour prolonger l’aventure, cliquez sur le(s) lien(s) affilié(s) Amazon à droite.

Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

Si vous ne voyez pas d’image, merci de désactivez votre bloqueur de pub.