L’ïle Aux Chiens

Ne me tapez pas mais je découvre tout juste Wes Anderson, en même temps que la Salle Mômes du Vill’up. Et c’est formidable !

Déjà, ça parle de quoi L’ïle Aux Chiens ?

Dans 20 ans, une épidémie touche les chiens du Japon. Ils sont alors expatriés sur une île abandonnée au large de la ville de Meganasaki, afin d’éviter que cela n’affecte les humains. Un groupe de toutous délaissés survivent comme ils peuvent, jusqu’au jour où un jeune garçon s’écrase en avion…

Alors, que vaut L’ïle Aux Chiens ?

N’ayant encore jamais vu de Wes Anderson auparavant (ni Fantastic Mr Fox ni Grand Budapest Hotel), je vous donne mon avis de nouvel initié : j‘adore cette réalisation. Très théâtrale, très dynamique et avec un humour bien présent, sans en faire des caisses.

Je l’ai vue en VF, très bien doublée. Un casting français aussi prestigieux que l’américain. Vous reconnaitrez sans doute Vincent Lindon, Léa Seydoux, Daniel Auteil, Isabelle Hupert et même Romain Duris (très récemment vu Dans La Brume) Cela m’a rappelé la qualité de doublage des années 90. Seule Greta Gerwig conserve son rôle et les passages en japonais sont laissés tels quels sans sous-titre, ce qui rajoute une part d’imagination pour ceux qui ne le comprennent pas.

L’animation est de bonne qualité et je suis exigeant quand il s’agit de Stop Motion. Elle est à la fois cut (mouvements secs et efficaces) et à la fois assez réaliste, notamment dans les déplacements canins. La direction artistique s’offre également une deuxième facette avec la version ‘filmée’ des personnages par les caméras dans l’histoire.

Mes seuls regrets seraient que la fin est un peu speed et certains personnages produisent un peu trop souvent des larmes.

En ce qui concerne la Salle Mômes, c’est très agréable. Orientée pour les enfants, la salle vous accueille avec des sculptures et tableaux en Lego. Trois types de sièges vous seront proposés : au premier rang des sortes de banquette pour être allongé (de la place pour les couples !) ; au deuxième et troisième rang des FatBoy, de gros sacs en tissus remplis de billes pour épouser votre corps (et ne plus jamais ressortir du ciné) ; tous les rangs suivants en gradins sont accompagné d’un rehausseur optionnel, en cuir et plutôt confortable. Inaugurée le 6 décembre 2017 par Alain Chabat pour Santa and Cie. Je vous proposerai un article plus complet plus tard, promis !

Donc, que dire de L’ïle Aux Chiens du coup ?

Un très joli conte bilingue, qui est aussi touchant que drôle, avec un très bon rythme, rendant un bel hommage à l’amour qu’on peut avoir pour nos meilleurs amis les chiens.

Si vous avez envie...

… de parler comme un chien, de dents militaires et de théorie du complot, partez sur l’île Poubelle abandonnée.

C'est ? L’ïle Aux Chiens (Isle Of Dogs)

Durée ? 102 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 11/04/2018

Vu le ? 14/04/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email