Zombillénium

Comme pour Seuls, j’avais lu la BD dans Le Journal de Spirou. En plus, d’avoir encore aujourd’hui un poster dans ma chambre, j’avais même postulé, sans succès, pour travailler sur l’adaptation en film d’animation 3D. La voilà qui sort enfin au cinéma !

Synopsis de Zombillénium

Hector est inspecteur et papa de la petite Lucie. Après un contrôle qui se termine mal, il se fait tuer… puis embaucher dans le parc Zombillenium, qui fait travailler de vrais monstres, qui ont 15 jours pour redresser les ventes de tickets d’entrée …

Mon avis détaillé sur Zombillénium

Enfin ! L’adaptation que j’attendais tant, avec le créateur de la série, Arthus de Pins en tant que Directeur Artisitique et co-Réalisateur, ce qui rend l’univers graphique et narratif du film très fidèle avec le produit de base. La partie business est notamment conservée, donnant presque un aspect de Monstres and Cie. Les connaisseurs ne seront pas toujours surpris des petits rebondissements, qui raviront les nouveaux. Heureusement, des ajouts intéressants sont placés par-ci par-là.

Le défaut au passage au grand public est que, d’après mes souvenirs, la BD était plus sombre, avec des enjeux fantastiques plus compliqués. C’est même remplacé par une animation très cartoon et plutôt classique, qui rend l’œuvre plus mainstream. Ça reste bien écrit, mais il manque un vrai fond, avec une vraie personnalité.

Le film étant assez court, certains événements sont rapides, on peut passer d’un moment à un autre de façon peu subtil. Les scènes fortes marchent bien mais sans plus.

Néanmoins, quelques séquences sont très agréables à regarder et à écouter. Les musiques sont très biens, bande originale comme chansons, elles sont en rythme et elles accompagnent bien les animations. Enfin, les voix des comédiens accrochent très bien à leur personnages, avec notamment Emmanuel Curtil, Mat Bastard du groupe Skip The Use et Emmanuel Jacomy

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Zombillénium

Une adaptation fidèle dans la forme, qui mêle des éléments de la BD et des ajouts pour le film, tantôt classiques tantôt originaux, dans une écriture orientée pour un large public mais cohérente, qui permet de passer un bon moment, sur fond sonore enjoué. C’est très bien pour le cinéma d’animation français et pour emmener les audiences à la source. Les initiés auront juste la sensation qu’il manque quelque chose.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Titre ? Zombillénium

Réalisation de ? ,

Genre ?

Durée ? 78 min

Nationalité ?

Sorti le ? 18/10/2017

Vu le ? 24/10/2017

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… d’un train fantôme super réaliste, d’une sorcière skateuse et d’appels venus de l’enfer, prenez votre ticket d’entrée pour Zombillénium !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.