Aller au contenu

Fumer Fait Tousser

Quentin Dupieux a réussi à nous proposer un second film cette année, avec Fumer Fait Tousser !

Synopsis de Fumer Fait Tousser

Ils s’appellent Benzène, Méthanol, Nicotine, Mercure et Ammoniaque. Ces 5 justiciers forment les TABAC FORCE et ont sauvé la Terre d’une tortue démoniaque. Par la suite, leur chef Didier les envoie en séminaire avec leur robot assistant, afin de renforcer la cohésion de groupe. Jusqu’à que l’Empereur du Mal, Lézardin, décide de détruire notre planète…

Fumer Fait Tousser (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Fumer Fait Tousser

Je n’ai pas passé un mauvais moment devant Fumer Fait Tousser. Car les situations me tiennent jusqu’à la fin. Néanmoins, je n’arrive pas à trouver l’intérêt au film, ni à comprendre ce qu’il veut raconter. Hormis ses innombrables références qui ne parleront pas à tout le monde.

Je préférais Quentin Dupieux dans ses films plus expérimentaux, comme Réalité, où il se réappropriait les codes du cinéma pour tromper le spectateur confus. Ici on retrouve moins cet aspect, avec ce film plus axé sur la comédie décalée. Après, si on ne connait pas du tout, ce long-métrage, heureusement pas très long, pourra en dérouter quelques un.e.s.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Ces films pourraient vous intéresser :

Mon avis détaillé sur Fumer Fait Tousser

Fumer Fait Tousser sonne avant tout comme un hommage aux vieilles séries japonaises avec des super-héros, les Sentai. Pour le coup, le film montre beaucoup de références, comme les méchants en costume, qui amusent fortement.

De même, on peut découvrir un rat en marionnette en guise de chef. Même s’il ne fonctionne pas forcément, à cause de la voix trop connue d’Alain Chabat. Néanmoins, je salue le travail d’Olivier Afonso (qui a réalisé Girls With Balls et que j’avais revu lors d’une séance Gone Hollywood) sur les créations d’effets pratiques (et qui se cache dans les monstres).

Quant casting, lui aussi semble s’être bien amusé. Que ce soient les protagonistes justiciers, comme les personnages dans les histoires annexes.

D’ailleurs, dans ces dernières, on retrouve pleinement le style de Quentin Dupieux. En effet, j’aime beaucoup les dialogues décalés qui déconstruisent des situations pourtant incroyables.

Aussi, l’aspect très graphique m’a surpris, car je ne m’y attendais pas, bien que ça reste dans l’ambiance du cinéaste.

Cependant, Fumer Fait Tousser semble s’enfermer dans ses références, que d’ailleurs les plus jeunes ne pourront forcément saisir. Ainsi, l’histoire paraît peu tangible. On ne comprend pas trop le mood du groupe, sa lecture reste floue quant à son évolution.

Disons que je n’arrive pas à saisir le propos global, ni à vraiment sentir une expérience en particulier. C’est ce qui m’a un peu déçu.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Fumer Fait Tousser Poster

Titre ? Fumer fait tousser

Réalisation de ?

Scénario de ?

Durée ? 80 min

Nationalité ?

Sorti le ? 30/11/2022

Vu le ? 13/12/2022

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… d’un casque de pensée, de raconter des histoires et d’un frigo supermarché, découvrez donc les aventures de la TABAC FORCE !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire