xXx : Reactivated

La La Land. Bref, après un repas riche en graisse, quoi de mieux qu’un film riche en cascades ?

Déjà, ça parle de quoi xXx : Reactivated ?

Des soldats de l’extrême volent à la NSA une boîte qui permet de contrôler tous les satellites de la planète et donc aussi de les détruire. Qui appeler contre ses sportifs de haut niveau ? Un autre sportif de haut niveau bien sûr, à savoir l’unique Xander Cage

Alors, que vaut xXx : Reactivated ?

Majoritairement insipide mais pas que. En vrai, un film d’action c’est quoi ? De l’action (sans déc’ ?), des explosions, des véhicules que tu ne trouves pas chez le concessionnaire de ta ville, des filles/garçons sexy, des armes, des répliques badass à chaque phrase, de la grosse musique et un scénario trouvé dans une base de donnée d’Hollywood ? Une fois que tu comptes tous les clichés, il faut regarder par-dessus tout ça et essayer de déceler des nouveautés.

Oui bon, DJ Caruso ramène peu d’éléments novateurs ici, comme si le film était bloqué aux années 90, mais parfois j’ai trouvé des plans ou des scènes sympas. La scène d’intro mettait bien dans l’ambiance mais la suite est un peu plan-plan. Je n’en écoutais presque plus les dialogues inter-combats.

Tout se suit tellement facilement, qu’on dirait que les arcs narratifs sont piochés dans un chapeau !

Au niveau des acteurs, Vin Diesel certes fait toujours ce même rôle de gentil thug sûr de lui, mais le voilà accompagné de nouvelles têtes qui s’exportent, comme Donnie Yen (qui sort du cinéma asiatique, comme dans Rogue One en aveugle témoin de la Force), Deepika Padukone (cinéma indien) et Tony Jaa (cinéma asiatique aussi, comme Ong-Bak, mais qui a déjà croisé la route de Diesel dans Fast and Furious 7) Vous y retrouverez aussi des acteurs qui sortent de leur série phare comme Nina Dobrev (Vampire Diaries), Rory McCann (Game of Thrones) ou encore Ruby Rose (Orange Is The New Black) Et leur point commun ? Tous ces acteurs remplissent les rôles typiques et peu originaux de ce genre de film typique. Tout se résume dans le regard inexpressif de Jane Mark, jouée par Toni Collette.

C’est perturbant car par moments, le film ne se prend pas au sérieux (notamment au tout début et dans les présentations de personnages en motion design) et mais ensuite il tombe dans le patos sans seconde lecture. Même quand j’ai été surpris (oui j’ai réussi à l’être), l’étonnement retombait assez vite de par la façon dont un problème se réglait (classiquement quoi). Les twists n’avaient pas vraiment d’effet. Je vous le dis, ils ont pris tous les codes qui ont marché précédemment par-ci par-là mais de façon aléatoire.

Ça se regarde vraiment parce que j’aime assez ce genre et que c’était sur un écran de bâtard (franchement le 4e rang passe beaucoup mieux à la Villette qu’à Ivry) donc allez-y pour vous détendre, sans chercher quoique ce soit, si ce n’est tout ce que j’ai cité au tout début.

Ah si, les bons côtés c’est que, d’une, ce n’est pas grave de ne pas avoir vu les 2 films précédents et de deux, ils ont bien respecté les paroles de Samuel L. Jackson : Kick some ass, get the girl, and try to look dope while you do it ! (Défonce tout, serre la fille et essaye de le faire avec panache !)

Donc, que dire de xXx : Reactivated du coup ?

Ah si, les bons côtés c’est que, d’une, ce n’est pas grave de ne pas avoir vu les 2 films précédents et de deux, ils ont bien respecté les paroles de Samuel L. Jackson : Kick some ass, get the girl, and try to look dope while you do it ! (Défonce tout, serre la fille et essaye de le faire avec panache !)

Si vous avez envie...

… de ralenti de muscles, de maillots de bain et de moto-jet-ski, allez rejoindre les xXx !

C'est ? xXx : Reactivated (xXx : Return Of Xander Cage)

Genre ?

Durée ? 107 min

Nationalité ?

Sorti le ? 18/01/2017

Vu le ? 21/01/2017

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email