La La Land

Une romance sous forme de comédie musicale, rien qui ne puisse m’attirer au premier abord. Mais d’une, c’est par Damien Chazelle (le scénariste de 10 Cloverfield Lane, je ne peux pas juger sur Whiplash que je n’ai pas encore vu), y a un duo d’acteurs classes, faut oser faire ça en 2016 (c’est sorti en fin année dernière aux US) et il a raflé 7 Golden Globes. Il y a de quoi intriguer.

Quoi ?

Mia est serveuse dans un café d’un studio de cinéma, enchaînant les castings pour devenir actrice. Sebastian est un pianiste contraint de jouer des morceaux que les gens veulent écouter, alors qu’il rêve d’ouvrir son propre club pour y jouer du jazz. Et le destin les fit se rencontrer.

Alors ?

Ce rythme ! Déjà, fallait pas se planter sur l’aspect comédie musicale et c’est très réussi, les chorégraphies de Mandy Moore sont efficaces, modernes et grandioses. Les chansons sont bien amenées et arrivent à ne pas paraître kitsch, mais spectaculaires.

Puis surtout, le film est rythmé, par la musique certes, avec une BO qui est très enjouée, mais aussi par le montage, les mouvements de caméra précis, les déplacements des personnages. C’est découpé en pleins de plans longs devenant souvent des plans-séquence, rendant le tout ancré, réel, contrastant avec les couleurs vives et les situations musicales, qui regorgent de (bonnes) mises en scène.

Le duo Ryan Gosling / Emma Stone marche très bien. Les voir danser, les entendre chanter fait un bien fou. Leur complicité, leurs pas de danse et leur jeu sont propres. J’ai beaucoup aimé une séquence avec une dispute qui est logique

Les chansons et les musiques sont très biens, car elles empruntent à la fois du vintage comme du moderne, ce qui rend tout écoutable. Le thème principal reste dans la tête et met une pêche de ouf.

L’ambiance aussi est teintée d’âge d’or du cinéma dans un récit actuel (smartphone, internet etc), ce qui est rafraîchissant.

À en faire sûrement crier plus d’un(e), même après avoir lu des articles et des pubs (sans doute à cause de ça ?) ce n’est pas mon film de l’année pour autant, car parfois ça traine en longueur, le feel-good movie perdait de son effet sur moi et semblait se répéter.

En tout cas, la séquence de fin est sublime (de par les décors mêlés à la musique et à l’intrigue) et il est quand même dans mes films préférés de ce début d’année.

Du coup ?

En tout cas, la séquence de fin est sublime (de par les décors mêlés à la musique et à l’intrigue) et il est quand même dans mes films préférés de ce début d’année.

Si vous avez envie...

… de vous mettre au cinéma, au jazz et à la danse, partez pour LA ou La La Land.

C'est ? La La Land

Compagnies ? ,

Durée ? 90 min

Nationalité ?

Sorti le ? 25/01/2017

Vu le ? 28/01/2017

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email