Sausage Party

Après un bon bout de temps sans cinéma par manque de temps, j’y retourne enfin pour Sausage Party ! Et le film de cet article pose cette question : que seraient les thèmes abordés des comédies graveleuses américaines dans un film d’animation ? Seth Rogen et son crew nous répondent.

Synopsis de Sausage Party

Les aliments d’un supermarché n’ont qu’un rêve : que des humains les choisissent, afin d’atteindre “l’au-delà”, un lieu de sérénité éternelle. Mais en sont-ils si sûrs ?

La bande-annonce de Sausage Party

Mon avis détaillé sur Sausage Party

Sausage Party percute comme il le faut ! Étant donné qu’il n’a failli jamais sortir en France, je suis très content qu’on lui ait laissé sa chance. Par ailleurs, je suis assez dégoûté que des gens le piratent.

En tout cas, une fois que les allusions sexuelles sont passées (on ne va pas se mentir : il y en a la dose, sans parler du craquage de la fin), le film possède une sacrée seconde lecture. Déjà, il aborde des thèmes impossible à traiter dans les films d’animation familiaux. De plus, il les traite plutôt bien. En effent, on oscille entre la religion, la drogue, la violence, l’homosexualité et bien d’autres. On est loin d’un Pixar car, effectivement, on part plutôt sur un Toy Story bien trash.

D’ailleurs, la toute première fois que j’ai vu le trailer de Sausage Party, je trouvais le rendu vraiment banal et même presque laid. Néanmoins, une fois que j’ai compris que l’intérêt était surtout de déverser une quantité astronomique de gros mots et de blagues en dessous de la ceinture, j’ai apprécié le délire.

En fait, c’est plutôt inventif dans l’ensemble. On peut faire beaucoup de parallèles avec notre monde et cela donne une toute autre perspective. De plus, on reprend les codes du film d’animation et s’amènent suffisamment bien, ou en tout cas servent à un moment donné. Après, j’ai décelé quelques raccourcis scénaristiques un peu gros et où les parallèles ne fonctionnent plus vraiment. On délaisse la logique de l’univers posé et c’est dommage.

Pour finir, le final complètement barré reflète la retenue dans la maigre subtilité. Sausage Party peinait à la contenir jusque-là, pour nous offrir du 100% WTF ! Sans parler de l’épilogue des plus surprenant, bien qu’un peu inutile, car l’idée ne va pas assez loin.

En tout ca, le casting envoie du lourd, j’ai même reconnu certaines voix qui parfois me sortaient du film. À l’inverse d’autres restent méconnaissables !

Prolongez le film !

Si vous souhaitez acheter les supports physiques du film pour le voir ou le revoir, ou vous procurer tout objet dérivé pour prolonger l’aventure, cliquez sur le lien affilié Amazon à droite.

Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

Si vous ne voyez pas d’image, merci de désactivez votre bloqueur de pub.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Sausage Party

S’il y a une chose à retenir de Sausage Party,  c’est que surtout , n’emmenez pas vos enfants ! Vous passerez un bien meilleur moment avec vos amis, surtout en VO ! Il s’agit d’un film d’animation qui ose enfin des choses au grand public (certes, averti) !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Sausage Party poster

Titre ? Sausage Party : La Vie Privée des Aliments (Sausage Party)

Réalisation de ? ,

Durée ? 89 min

Nationalité ?

Sorti le ? 30/11/2016

Vu le ? 01/12/2016

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de voir d’un autre œil vos knacky, d’un méchant improbable et de vous faire rire sur des trucs assez sales, foncez au supermarché pour la Sausage Party !

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.