Momo

J’ai fini l’année 2017 avec une comédie française. Je commence l’année 2018 avec une comédie française. La boucle est bouclée !

Synopsis de Momo

Un couple aisé voit l’arrivée d’un homme sourd dans leur vie, qui prétend être leur fils

Mon avis détaillé sur Momo

Je n’étais pas hyper chaud pour aller le voir, car avec Christian Clavier en bobo réact’ qu’on voit partout et puis deux répliques de la bande-annonce qui m’avaient fait rire, c’était assez maigre pour me lancer. Finalement, les sorties ciné en famille permettent de se forcer un peu et de voir un film moins pire qu’on ne le pense.

Ça se regarde. Sans être obligé sur un écran de toile géant, le film se laisse se voir jusqu’à la fin, sans trop de dégâts. À part le côté humour sur les handicapés un peu trop poussé et le sur-jeu habituel de Clavier, l’histoire tend vers une forme de tendresse sur la fin et quelques bonnes de répliques font bien rire. 2-3 incohérences s’immiscent sans non plus pourrir la narration. La longueur du film est parfaite : ni traînant en longueur, ni trop bâclé. Lorsque le générique du début annonce qu’il s’agit d’une adaptation d’une pièce de théâtre (heureusement, de l’auteur du film), cela peut effrayer (je repense notamment à l’erreur de Babyphone) pour finalement bien s’en tirer. Le passage au film est bien justifié.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Momo

On est loin de la comédie de l’année (surtout qu’elle commence tout juste), les aprioris sont bien là, mais ça se passe relativement bien, on ne s’ennuie pas.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Titre ? Momo

Genre ?

Durée ? 86 min

Nationalité ?

Sorti le ? 27/12/2017

Vu le ? 04/01/2018

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de parler allemand à votre chien, de Chocapic et de devenir tardivement des parents, découvrez ce qu’il se cache derrière Momo.

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.