Logan

Premier Grand Large de l’année, dernière apparition de Hugh Jackman en Wolverine à l’écran…

Quoi ?

Dans un futur proche, Wolverine, devenu chauffeur privé sans histoire, protège un Charles Xavier en déclin, alors que tous les mutants ont été éradiqués des Etats-Unis. Et puis arrive une fillette qui semble posséder des caractéristiques que Logan connait bien…

Alors ?

Je suis … sceptique, disons un « meh’ » Deux points essentiels avant de commencer, il faut savoir que d’une, il faut oublier le comic Old Man Logan de Millar/McNiven, où seul les aspects meurtri et fugitif de Wolverine sont adaptés et de deux, il est clairement mieux que Le Combat de l’Immortel. En plus de ça, en rajoutant le manque de lien concret avec les autres films de la franchise X-Men au cinéma (tout univers confondu), j’ai essayé de regarder le film en tant que tel, mais pas bien réussi à le faire. Il y a du bon et du moins bon, suffisamment équitable pour que je reste un peu sur ma faim. Je commence par les points négatifs.

Patrick Stewart, signe son dernier rôle en Charles Xavier mais également de sa carrière, car il a décidé de partir à la retraite, bien méritée. Finir sur un nonagénaire sénile et assisté, c’est dommage, il manquait un certain panache d’adieu tout de même.

Aussi, les blagues ou moments plus légers étaient plus distillés qu’un Avengers certes, mais ne marchaient pas toujours pour moi, certains n’avaient pas lieu d’être. Il aurait pu en avoir moins. Ensuite, une partie de mise en abîme avec les comics, qui sortait un peu de nulle part, m’a gêné, même s’il y avait un peu plus que du fan-service (ça sert dans l’histoire)

Ensuite, Wovly mal en point OK, mais c’était un peu redondant dans la mise en scène, surtout vers la fin. J’ai essayé de repenser à The Revenant qui use du même principe, mais ça fonctionne moins bien ici. On aurait pu d’avantage s’attacher au mutant par plus de relief, car l’histoire restant un peu vague par moment, ils auraient pu mettre l’accent sur d’autres aspects, comme la relation entre Wolvy et la fillette, pas assez mis en valeur.

Au niveau de l’histoire, le début est très bien, puis ça tombe petit à petit dans la perte de rythme et d’intérêt. Un élément d’une partie vers la fin était moyennement crédible, déjà-vu sans traitement en plus pour faire quelque chose d’original. Heureusement qu’on passe assez vite dessus.

Pour le reste des défauts, sans compter les quelques incohérences, ils sont liés à l’histoire et certains vis-à-vis des volets précédents, qui ressortaient trop à mes yeux pour que j’arrive à en faire abstraction, car le film est basé sur un personnage qu’on connait tous et pour ma part, j’ai trouvé que mes acquis ont servis (positivement et négativement) Cela dit, les gens qui n’y connaissent rien peuvent mieux apprécier. Donc je passe aux points positifs.

Je souligne tout d’abord l’originalité de l’histoire, qui ne s’inspire que très peu de comics. Ils ont fait l’effort de créer leur univers, ça aurait pu être un spin-off. La trame sombre dénote des autres épisodes jusque-là assez édulcorés, le tout dans une sorte de road-movie aux références western.

Ensuite, une très bonne surprise venant de Dafne Keen, qui pète la forme, un regard agressif comme il faut quand il faut. Son personnage a une évolution justifiée et intéressante à suivre, même si la dernière partie est un peu rushée.

Le passage au Rated R (interdit aux moins de 12 ans en France, interdits au moins de 17 sans adultes aux US) est super agréable (merci Deadpool !) Vraiment, retrouver une telle violence avec Wolverine, c’est tout ce qui manquait pour qu’il soit dans son élément, la brutalité. Vous allez prendre de l’hémoglobine (peut-être trop des fois ?) je peux vous le garantir, avec des combats dynamiques et sauvages.

Enfin, la réalisation est soignée dans l’ensemble, on reprend un peu l’iconisation du héros dans certains plans contemplatifs. D’ailleurs, par moment, j’ai retrouvé l’essence des premiers X-Men au cinéma.

Le décor du début, où Wolverine planque Xavier, est très captivant. Et des scènes de dérèglement télépathiques sont très bien faites, bien mises en images.

A présent, l’info que tout le monde attend : est-ce que le départ de Hugh Jackman quittant son rôle légendaire est réussi ? En ce qui me concerne je dirais… en partie. Comme dit plus haut, son personnage est gâché une bonne partie du film par un manque de variété de point de vue, mais le début et le final rattrapent pas trop mal.

Donc voilà, tirer la révérence d’une icône du cinéma de super-héros est une tâche vraiment pas facile, je le conçois. Le film réussit quand même sa mission, mais pas avec autant d’intensité que je l’aurai espéré. Il fait néanmoins oublier le malheureux volet précédent et conclu assez bien l’affaire.”

Du coup ?

Donc voilà, tirer la révérence d’une icône du cinéma de super-héros est une tâche vraiment pas facile, je le conçois. Le film réussit quand même sa mission, mais pas avec autant d’intensité que je l’aurai espéré. Il fait néanmoins oublier le malheureux volet précédent et conclu assez bien l’affaire.

Si vous avez envie...

… de revoir une dernière fois Wolvy à l’écran, de retrouver un peu l’esprit X-Men de façon plus sombre et d’un road trip improbable, dites adieu à Logan.

C'est ? Logan

Genre ? , ,

Durée ? 137 min

Nationalité ?

Sorti le ? 01/03/2017

Vu le ? 28/02/2017

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email