Deadpool

Le Marvel le plus politiquement incorrect est enfin sorti. Et ce que nous vendent les bande-annonces… ce n’est qu’une toute petite partie de ce qu’on peut voir !

Déjà, ça parle de quoi Deadpool ?

Wade Wilson est un mercenaire qui n’a pas sa langue dans sa poche. Mais gravement atteint d’un cancer généralisé, il découvre une entreprise mystérieuse, qui lui permettrait de survivre…

Alors, que vaut Deadpool ?

Est-ce que Ryan Reynolds s’est rabiboché avec les super-héros au cinéma ? Moi je dis… OUI ! Que ce film est drôle. Déjà, avec des scènes abusées, mais surtout avec le second degré et le recul qu’a l’anti-héro tout le long du film. Entre références geeks et trolls sur le monde du cinéma, on se laisse embarquer par l’ambiance très bon enfant. Le personnage, du peu que je connais en comics, est très bien respecté à l’écran, dans son parlé et sa gestuelle. L’alternance vrai film et parodie est très bien dosée, on ne voit pas le temps passer, sans parler de la violence assez inédite chez Marvel/Fox Universe, aussi bien visuelle que verbale (et surtout dans le vulgaire). Un film à ne pas mettre entre tous les yeux et les oreilles, donc. Et même si Marvel a tendance à placer quelques gags « anti conformistes », moments un peu moins sérieux, qui commence à en faire sa marque de fabrique (Avengers, Ant-Man ou Agents of SHIELD), ici on est en plein dedans, ce qui en fait presque un film anti-super-héro.

Si vous avez envie...

… d’humour sale, d’un bon renouveau dans le genre (Hancock est vraiment sage à côté) et d’un moment sympa pour la Saint-Valentin, mettez votre « red suit for the blood » et allez couper deux ou trois bonhommes !

C'est ? Deadpool

Genre ? ,

Durée ? 108 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 11/02/2016

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email