Les Hirondelles de Kaboul

Quoi ?

Un gardien de prison, dont la femme est mourante et une jeune femme, qui avec son mari rêve de liberté, vont se retrouver liés malgré eux, sous l’occupation talibane de Kaboul.

Alors ?

Une animation 2D traditionnelle et française qui fait du bien. Déjà l’année dernière, Parvana avait fait fort en termes de dureté sociale du Moyen-Orient. Celle-ci était tout de même amortie par les parties contes. Ici, aucun moyen d’échapper à la réalité, on prend la dure vie en pleine face. Un récit très bien monté, qui nous permet de suivre les aventures de deux couples que tout oppose. L’immersion est totale, on est pris aux tripes à chaque seconde. On en ressort bouleversé car on sait que des personnes vivent ce drame en ce moment-même, en 2019. Un beau film qui nous montre que l’animation est un support narratif, avant d’être un média pour enfant. La séance a été présentée par l’équipe du film (la co-réalisatrice et le producteur), qui a eu le droit à une standing ovation à la fin.

C'est ? Les Hirondelles de Kaboul

Genre ? ,

Durée ? 81 min

Nationalité ?

Sorti le ? 04/09/2019

Vu le ? 12/06/2019

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email