La Nuée

Vous aimez les sauterelles ? Il paraît que c’est l’avenir !

Déjà, ça parle de quoi La Nuée ?

Virginie est une agricultrice indépendante et mère célibataire, dont le business bat de l’aile. En effet, son exploitation de sauterelles a du mal à décoller et lui permet difficilement de subvenir aux besoins de ses deux enfants. Jusqu’au jour où elle trouve le moyen de décupler la quantité d’insecte, grâce à un ingrédient découvert par accident. Elle remonte ainsi la pente financière, mais commence peu à peu à descendre celle de la santé…

Alors, que vaut La Nuée ?

Fascinant ! J’avais beaucoup apprécié le court-métrage Acide de Just Philippot, dans l’anthologie SoFilms intitulée 4 Histoires Fantastiques. J’étais donc très curieux de voir ce nouveau film aussi inquiétant qu’intriguant. D’autant que la date de sortie a pas mal bougé.

La Nuée réussit aussi bien dans le fond que dans la forme à raconter cette histoire passionnante et réaliste d’une mère qui n’arrive pas à joindre deux bouts. Suliane Brahim porte avec force sur elle les difficultés de l’agriculture indépendante. L’écriture développe des enfants très intelligents, qui se passent de tous les clichés. En pleine adolescence, leurs préoccupations varient entre l’insouciance et le monde des responsabilités. Gros point fort pour la jeune Marie Narbonne (qu’on aperçoit furtivement dans Mandibules), qui retranscrit parfaitement l’adolescente dont son monde s’effondre.

Le choix pertinent des couleurs pour représenter la campagne montre le réalisme de la situation. On n’est loin de la vie champêtre idéalisée du cinéma français.

L’aspect thriller fonctionne bien également, car on suit surtout l’évolution de l’impact de la nouvelle recette miracle. On ne sait pas trop où on va, mais on a de quoi s’attarder tout du long. Je ne me suis jamais ennuyé.

Et surtout, énorme travail sur les effets spéciaux. À aucun moment je ne suis parvenu à déterminer quand il s’agissait de vrais ou de faux insectes lors des gros plans. Un visuel ultra organique qui pourrait presque rendre phobique de ses créatures, à la base inoffensives en petit nombre.

Donc, que dire de La Nuée du coup ?

Un super film qui mêle brillamment réalité de l’agriculture indépendante et écologie dystopique. Une fable à la hauteur de mes attentes, à la fois intrigante et inquiétante, portée par un casting très convaincant. Vous verrez à quoi ressemble une mère célibataire qui donne de sa personne, dans tous les sens du terme, pour sa progéniture.

Si vous avez envie...

… d’agriculture du futur, de sauterelles par milliers et de stage de foot, essayez donc de maîtriser cette nuée de problème !

C'est ? La Nuée

Durée ? 101 min

Nationalité ?

Sorti le ? 16/06/2021

Vu le ? 18/06/2021

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email