Quoi ?

Une main qui cherche son corps, un ado qui cherche l’amour. Deux vies parsemées d’embuches…

Alors ?

Je suis très content d’avoir enfin pu le voir car c’est un magnifique film. Au-delà du concept assez intriguant et d’une technique mélangeant 2D et 3D, J’ai Perdu Mon Corps raconte quelque chose, du début jusqu’à la fin. Le quotidien dépeint d’une façon subtile nous permet de s’identifier partout. On entre en empathie avec tous les personnages, tellement cela semble réel.

La sublime musique de Dan Lévy étonne par son style aux premières notes, mais l’on comprend par la suite son sens. La bande-son mélange airs planants et rap français percutant.

De plus, l’ambiance sonore, très importante, narre aussi bien les événements que l’image.

Voir un film d’animation pour ado/adulte qui traite un sujet non politique et non métaphorique me satisfait beaucoup, car ils se font rares.

Du coup ?

Souvent, lorsque des réalisateurs indépendant expérimentent des techniques, l’histoire peine à convaincre, de par sa nature nébuleuse et fantasmagorique (notamment en courts-métrages) Ici, on peut enfin s’immiscer dans une aventure solide, inattendue et pertinente.

Si vous avez envie...

… de marcher sur 5 doigts, d’enregistrer des sons et d’attraper des mouches, découvrez le grand gagnant du Festival d’Annecy 2019 !

C'est ? J’ai Perdu Mon Corps

Compagnies ? ,

Durée ? 81 min

Nationalité ?

Sorti le ? 06/11/2019

Vu le ? 27/09/2019

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email