Quoi ?

Jeffrey, électricien avec des notions de médecine, a perdu tragiquement sa fiancée Elizabeth dans un accident de tondeuse. Il va tout faire pour lui redonner vie, quitte à récupérer des morceaux de corps de… prostituées !

Alors ?

Une aventure bien barrée ! Déjà rien qu’avec le jeu de mot dans le titre, j’imaginais une histoire loufoque. Je n’ai pas été déçu.

Concrètement c’est débile. Mais d’une débilité voulue, maîtrisée. Les gags ou les situations décalées sont assumées jusqu’au bout. Ça fait mouche car on ressent que ce n’est pas pris au sérieux. Le côté cheap ne dénote pas vraiment.

Tout de même, quelques points bien ficelés sont abordés, comme l’aspect glauque de New York de la fin des 80s, les minorités dans la prostitution, l’esprit puritain et même un brin de féminisme (si si!)

Ce n’est jamais gore ni trop vulgaire. Globalement divertissant. L’actrice principale Patty Mullen délivre une performance très marrante.

Du coup ?

Pour ma toute première séance en e-cinéma, la découverte est bien insolite. Le mythe de Frankenstein se revisite de façon comique et totalement barrée. Un divertissement assez simple mais exécuté impeccablement. Il va au bout de chaque idée et fait rire. Tout en passant au crible son époque, discrètement.

Si vous avez envie...

… d’un Times Square différent d’aujourd’hui, d’exploser en plusieurs morceaux et d’électricité bleue, partez ressusciter votre fiancée !

C'est ? Frankenhooker

Genre ? ,

Durée ? 85 min

Nationalité ?

Sorti le ? 21/08/1991

Vu le ? 30/06/2020

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email