First Man – Le Premier Homme Sur La Lune

Après la comédie musicale romantique, Damien Chazelle s’essaye au biopic dramatique. Un touche-à-tout qui maîtrise toutes ses expérimentations ?

Quoi ?

Neil Armstrong, un astronaute, est au cœur d’une mission historique dans les années 60. Les États -Unis veulent être les premiers à envoyer l’Homme sur la Lune. Cet exploit va demander beaucoup de tests et de sacrifices…

Alors ?

À la fin de la séance, lorsque le générique est apparu, j’ai ressenti un sentiment d’apaisement. Je me suis dit que ‘ça fait du bien de voir ce genre de film de temps en tempse’. Je ne l’ai pas considéré comme le film de l’année pour autant, mais il reste tout de même à regarder.

J’avais eu la chance de voir en avant-première 3 extraits d’une scène importante, lors du Showeb de rentrée. Et c’est cette scène qui m’a donné envie d’aller le voir.

C’est la plus grande force de First Man. L’immersion est très bien retranscrite. Notamment avec un sound design précis. J’avais l’impression même de revoir des moments de 16 Levers de Soleil.

Les missions, les tests, les parties de pilotage sont très protocolaires et réalistes. Souvent cadrer à des points de vue pertinents.

Les effets spéciaux sont ultra propres. Toute l’image a un aspect pellicule très beau, les VFX sont super bien intégrés, on ne discerne plus vraiment ce qui est réel ou rajouté.

Les quelques bémols de First Man résident dans certains cadrages. Souvent près du visage, c’est plus malaisant qu’intéressant, surtout sur l’écran IMAX (qui avait d’ailleurs un nouveau générique) De plus, beaucoup de plans vibrent, je ne sais pas si c’est volontaire mais cela crée une gêne pour bien voir.

Le temps du film est bien. On n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer, chaque moment est intéressant. Même la partie famille, j’avais peur d’un background émotionnel trop présent et finalement c’est très bien dosé. On peut ainsi apprécier les performances convaincantes de Ryan Gosling et de Claire Foy (que j’avais déjà remarquée dans Unsane)

Du coup ?

Damien Chazelle, qui après m’avoir captivé dans 10 Cloverfield Lane (en tant que scénariste) puis grandement diverti dans La La Land, opte cette fois un point de vue pertinent pour raconter la volonté des américains à dépasser les russes, aux prix conséquents. Une bonne atmosphère et une immersion réaliste, avec quelques défauts de réalisation qui ne gâchent pas pour autant cet hommage au premier homme à avoir marché sur la Lune.

Si vous avez envie...

… de vous dépasser, voir le Terre de plus haut et de vous vomir dessus pour un exercice, décoller pour votre destin incroyable et historique pour être le premier.

C'est ? First Man – Le Premier Homme Sur La Lune (First Man)

Genre ? ,

Durée ? 142 min

Nationalité ?

Sorti le ? 17/10/2018

Vu le ? 20/10/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email