Les 4 Fantastiques

Je ne suis pas super fan des reboots de séries qui ont à peine 10 ans, mais j’ai été conquis, je l’avoue, par The Amazing Spiderman (qui pour moi était bien plus proche des comics version Ultimate que la première franchise). Alors pourquoi pas, pour Les Fant4stiques, ça ne pouvait pas être pire que la première version de Tim Story. Cela dit, rien que le casting ne me confortait pas vraiment à l’idée que ça serait réussi…

Alors, que vaut Les 4 Fantastiques ?

Reed « Red » Richards, un jeune inventeur plein d’avenir, est appelé par le Docteur Storm, afin de réaliser un télé-transporteur, qui les amènerait vers une autre dimension. Reed et son équipe sont envoyés là bas, mais malheureusement, le retour ne se passe pas comme prévu. Après l’accident, les voyageurs sont atteints de modifications corporelles, leur procurant des pouvoirs surnaturels.

Pour éviter les spoils, je ne parlerai pas de l’histoire, bien qu’elle ait pas mal de problèmes. Au niveau des raccourcis scénaristiques, des incohérences, des blagues peu drôles (sauf une) et de gros soucis de rythme. Ayant eu vent de pas mal de mauvaises critiques, je n’étais déjà pas parti avec un bon sentiment, et comme à cela se rajoutait un rajeunissement du casting, le voir en VF sans 3D, je pensais au moins que le film se rattraperait avec les effets numériques… Et bien non !

Je ne sais pas si le métier me déteint dessus (je travaille dans les Computer Graphics) et qu’à force de connaître les techniques utilisées, je m’en lasse peut-être, mais là, j’ai grillé toutes incrustations. Je ne dit pas qu’elles sont mal faites réellement, mais en 2015, j’ai vu beaucoup mieux. Déjà, les décors sur fonds verts sont moyennement subtils, on remarque très vite le contraste entre les personnages réels et les environnements en « matte painting » (technique de peinture réaliste sur ordinateur pour les grands paysages)

Ensuite, le personnage de La Chose est certes, bien intégré, en ce qui concerne la lumière sur sa texture de pierre, mais c’est complètement cassé par l’animation beaucoup trop fluide, artificielle, limite cartoonesque (accentuée par son design un peu trop enfantin, à mon goût). Cela va de même pour les doublure en image de synthèse, comme le corps élastique de M. Fantastic et le vol plané de La Femme Invisible, encore une fois touchés par une animation de moyenne qualité. La Torche Humaine semble s’en tirer pas trop mal, mais sans plus. Elle a cependant le mérite d’être le seul personnage dont la personnalité correspond à l’originale. Le méchant Fatalis a également été fait à la va-vite, car il ne semble porter qu’un pauvre masque en plastique. Même sa version dans les jeux vidéos Lego Marvel est plus crédible ! Et je ne parle pas de sa présence presque anecdotique.

Pour en revenir au casting, j’ai été quand même agréablement surpris que Victor Van Doom soit joué par Toby Kebbell, que j’avais repéré dans la série Black Mirror. Mais je n’ai pas vu l’intérêt de les rendre si jeunes. Le casting du film de 2005 avait au moins le mérite de collé au comics. Ici, l’initiative d’introduire un docteur Storm et un Johnny Storm afro-américain ne m’aurait pas gênée, si seulement ils avaient bien mieux amené le fait que Susan Storm soit blanche. Et puis comme dit plus haut, seule la Torche Humaine reste proche de la vraie personnalité des personnages originaux. Dès que tout le monde travaille en équipe pour fabriquer la porte trans-dimensionnelle, on a l’impression que personne ne s’entend !

Enfin, je serre les dents quand je lis leur phrase d’accroche sur l’affiche, comme quoi c’est eux qui ont aussi sorti l’excellent X-Men : Days Of Future Past, car c’est effectivement la Fox qui produit les deux univers cinématographiques, mais elle a clairement raté la relance des 4 héros bleus. J’espère d’ailleurs qu’elle est responsable du manque de crédibilité du métrage, car le réalisateur Josh Trank m’avait habitué à bien meilleur sur les supers-héros, avec son indépendant et sombre Chronicles.

Si vous avez envie...

… d’un reboot qui réussi à être moins bon que le premier dyptique, d’un film tellement mal rythmé que la bande-annonce spoile un max et que de plus, des images, voire des scènes, ont disparu entre elle et le film final, téléportez-vous donc avec ses nouveaux (pas si) Fantastiques.

C'est ? Les 4 Fantastiques (The Fantastic Four)

Genre ? ,

Durée ? 100 min

Nationalité ?

Sorti le ? 05/08/2015

Vu le ? 14/08/2015

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email