24H Limit

On vous accorde 24 heures supplémentaires. Vous en faîtes quoi ?

Déjà, ça parle de quoi 24H Limit ?

Travis Conrad, un ex-agent d’un groupe paramilitaire, est rappelé pour éliminer un témoin gênant. Il échoue sa mission en se faisant tirer dessus. Il revient à la vie suite à une intervention médicale secrète, pour 24 heures seulement. Sentant le piège, il s’échappe alors et essaye de retrouver le témoin…

Alors, que vaut 24H Limit ?

Ce n’est pas brillant d’originalité, sans être mauvais pour autant. Le schéma est le même que dans tous les films du genre, bien qu’un peu mou dans l’ensemble, pour tout de même offrir un dernier acte intéressant. Les mécanismes des combats sont plutôt cool. Quelques rapidités scénaristiques sont percevables, enfin c’est toujours comme ça avec les chronomètres dans les films.

Je le dis souvent, j’aime bien Ethan Hawke et on ne le voit pas assez car il a un bon potentiel, d’autant que son personnage a un background prenant. Content d’y voir Liam Cunningham (Game of Thrones) en parfait patron cruel, sauf que son jeu est limité à un regard de méchant, dommage.

Donc, que dire de 24H Limit du coup ?

Ça fait le taff, on est venu pour ça, on repart content sans pour autant s’en rappeler dans les détails. Peut-être être pas nécessaire de se déplacer au cinéma non plus.

Si vous avez envie...

… de ressusciter, de pêcher et de chiens errants, partez en Afrique du Sud pour 24 heures en état de choc.

C'est ? 24H Limit (24 Hours To Live)

Genre ? ,

Durée ? 97 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 17/01/2018

Vu le ? 20/01/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email