Panic! X Chroma : The Room

Après l’Atmos d’Alesia, nouvelle découverte cinéma : le nanar ! Et pas n’importe lequel, le film élu le plus génialement nul de l’Histoire. Et pas n’importe où, au Grand Rex. Et pas avec n’importe qui, Panic! Cinema et Chroma !

Quoi ?

Cela fait un an et demi que Panic! Cinema organise des séances de films cultes, en association avec l’équipe de la chronique Chroma de Karim Debbache, aux Forum des Images des Halles de Paris. Et régulièrement dans une petite salle parisienne, il est devenu d’usage d’aller voir The Room, de et avec Tommy Wiseau, lors de projections interactives, où un public déchaîné a des rituels spécifiques, afin de profiter du film au 4e degré. Cette année, pour fêter les 15 ans du film, les organisateurs ont vu les choses en grand, puisque pour la première fois, la diffusion d’un Panic! X Chroma a lieu 2 jours et au prestigieux Grand Rex de Paris !

Alors ?

Bien qu’il soit devenu ma seconde maison (pour les avant-premières et autres marathons), je dois avouer que je n’ai pas assisté à une séance aussi intense, en termes de participation de l’audience…

C’était dément ! J’y suis allé le jeudi, soit la 1ere date, complète (environ 2400 personnes)

À l’entrée, on vous fournissez un programme avec les instructions spéciales. En plus du dress code qu’il fallait adopter (un smoking noir trop grand pour les hommes et une robe rouge pour les femmescomme des personnages dans le film), des cuillères en plastiques ont été distribuées, pour être jetées à travers la salle (tout en criant ‘spoon)’ lorsqu’une cuillère apparaissait à l’écran. Aussi, lors de plans de ville, tout le monde devait crier San Francisco, ou encore saluer chaque personnage à leur entrée et sortie. Sans oublier le lancer de ballon de football américain quand il est de même à l’écran. Et bien sûr,  beaucoup de règles ont été créé pendant le visionnage…

Le projo était précédée d’une présentation du film par les équipes de Panic et de Chroma, mais également par Tommy Wiseau lui-même, Greg Sistero, tous deux disponibles avant, pendant et après la séance pour des dédicaces et photosVincent Paul-Boncour était aussi timidement sur scène, alors qu’il est tout de même le président de Carlotta Films, entre autres à l’origine de la traduction française du livre The Disaster Artist, biographie écrite par Greg Sistero, acteur dans le film, qui raconte des anecdotes du tournage et notamment l’engouement qu’il y a eu autour. Une séances de questions a permis au duo de The Room de s’exprimer à leur fans et même de faire des passes de ballon à l’un d’eux sur scène !

Après l'Atmos d'Alesia, nouvelle découverte cinéma : le nanar ! Et pas n'importe lequel, le film élu le plus génialement nul de l'Histoire. Et pas n'importe où, au Grand Rex. Et pas avec n'importe qui, Panic! Cinema et Chroma ! C'est ? Panic ! X...

Était projetée également la vidéo des youtubeurs Songify, un hommage musical au métrage, créé à partir de brides de dialogues auto-tunés. Pour nous faire patienter, on a même eu le droit à un karaoké made by Gilles de Chroma et le montage comparant des scènes de The Room l’original au The Room dans The Disaster Artist de James Franco (bonjour le spoil pour les noobs comme moi !)

Concernant l’ambiance de la salle, je crois que je n’ai jamais passé de séance aussi folle. Je n’entendais quasiment pas le film, car recouvert par les hurlements, rire et réactions en tout genre tout du long (je ne parle même pas des phrases cultes prononcées en synchro…) C’était un peu la foire à “je veux balancer la meilleure punchline pendant un blanc”, mais faut dire aussi que certaines d’entre elles étaient vraiment marrantes, jouant entre le décalage avec le film ou encore faisant références à d’autres œuvres. Les lancers de cuillères étaient majoritairement impressionnants, bien que vers la fin, on commençait à en manquer (souvent envoyé vers l’avant, donc forcément)

J’étais installé en orchestre (je remercie mon ami pour m’avoir gardé une place !), donc en plus du siège très confortable, j’ai pu pleinement profiter des activités.

Vis à vis du film, cliquez sur l’affiche du film plus bas pour avoir mon avis.

 

Du coup ?

J’ai commencé depuis peu les séances Panic X Chroma, mais je dois dire que c’est pour le moment il s’agit de la meilleure que j’ai passée. Voir un film au Grand Rex c’est déjà une expérience à vivre, donc je vous laisse imaginer un mauvais film adulé par des fans venus de partout.

Après l'Atmos d'Alesia, nouvelle découverte cinéma : le nanar ! Et pas n'importe lequel, le film élu le plus génialement nul de l'Histoire. Et pas n'importe où, au Grand Rex. Et pas avec n'importe qui, Panic! Cinema et Chroma ! C'est ? Panic ! X...

Je félicite les équipes de Panic!, de Chroma et du Rex pour avoir organisé cette séance incroyable. J’ai hâte de retourner à une prochaine standard (si la chance est de mon côté pour la prise des billets) et surtout pour la Colo Saison 2 ! J’ai été très heureux d’avoir été initié à la folie The Room, qui me donne encore plus envie d’aller voir The Disaster Artist avec les frères Franco, sortie prévue en mars au cinéma… et donc aussi sur JeVaisCiner bien sûr !

Si vous avez envie...

… de vous lâcher complètement devant un film génialement pourri, de penser plutôt à gueuler ou participer qu’à suivre et d’avoir l’impression de rentrer de festival à la fin de la soirée, vivez une séance de The Room avec des fans inconditionnels !

C'est ? Panic! x Chroma : The Room

De ? Panic! Cinéma, Chroma, Le Grand Rex, Tommy Wiseau

Genre ? Nanar culte

Nationalité ?

Sorti le ? 15 & 16/02/2018

Vu le ? 15/02/2018

Où ?

Liens Utiles

Panic! Cinéma : http://paniccinema.com

Chroma : http://chro-ma.com/

Le Grand Rex : http://www.legrandrex.com/home.php

Carlotta Films : http://carlottavod.com/cinema.html

The Disaster Artist (livre en français) : http://amzn.to/2o4IJIW

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email